Avril 2016

Les Seychelles

mon rêve se réalise


J'ai toujours rêvé d'aller aux Seychelles. Quand mes parents regardaient les brochures de voyage quand j'étais petit, ils n'avaient jamais osé franchir le pas ou ce n'était jamais le bon moment ou le prix était intouchable. J'ai décidé d'y aller après pas mal de comparatif de prix de vols secs.

J'ai réservé très rapidement les billet sur Etihad... les prix étaient élevés (870€ avec escales) mais restaient tout de même raisonnables pour la durée et la qualité de voyage de la compagnie d'Abu Dhabi. Mais avouons-le, j'ai pas mal regardé avant les prix des différents logements car les Seychelles ont la réputation d'être hors de prix. L'avantage depuis 10 ans, le développement des guesthouses qui permettent sincèrement de baisser le prix. Cela m'a clairement convaincu de franchir le cap ! Et quand arrivé sur Abu Dhabi, tu entres dans ton avion (vers les 2h30 du matin) avec l'inscription Air Seychelles sur la carlingue, tu te dis que tu vas vivre les plus belles vacances de ta vie ! Dans quelques heures et après 1h30 de bateau, nous serons à La Digue...

La digue
le paradis absolu


Voici l'ile de tous les magazines et des sites internet de promotion touristique de l'Océan Indien...
Nous arrivons à l'heure et sommes emmenés à notre guesthouse par la fille de Jennita, qui gère la Pension Hibiscus...

Le prix est sympa (une centaine d'euro la nuit, la chambre est toute équipée... il s'agit en fait d'un véritable appartement avec une terrasse, une cuisine, chaise longue, salle de bains privée. C'est propre et le petit-déjeuner que je recommande vivement est facturé 10 euros par personne). Ca sent clairement les vacances quand tu es reçu avec un jus frais par la gestionnaire des lieux. Sourires francs, gentillesse, location du vélo et hop c'est parti direction, évidemment Anse Source d'Argent. 

Union Estate / Anse source d'argent


L'entrée est payante...100 roupies par personne, ce qui reste raisonnable. L'argent est consacré à la bonne gestion du site de l'Union Estate. En effet, il n'y a pas que que la plage mais tout un ancien ensemble colonial où l'on continue de produire de la coprah de façon traditionnelle. De grosses tortues vous attendent aussi... mignonne, mais tellement serrées dans leur enclos :/

On stoppe les vélos avant les gros rochers de granit. Un chemin se déroule sous nos pieds, entre les takamakas et les cocotiers et en fait, il y a plein de petites plages plus ou moins belles. L'eau est au final assez agitée mais quel panorama, quelle couleur dans l'eau et dans le ciel. Un vrai lieu de paradis ou la baignade est chaude avec comme toile de fonds un magnifique panorama sur Mahé et des roussettes qui cherchent des fruits dans les arbres. Un incontournable, évidemment... mais il y a encore tellement à voir dans cette île. Nous y sommes tout de même allés deux fois en 4 jours sur La digue (qui est pour nous une bonne durée, mais une cinquième journée aurait été la bienvenue !).

Grande anse, petite anse et anse cocos


Voici notre plus gros coup de coeur... la partie Est de l'île.
Attention, elle est assez dangereuse pour plusieurs raisons : 

  1. Il n'y a pas de récif donc les vagues tapent sèchement jusqu'au bord et bien que n'ayant pas peur des vagues, j'ai redoublé de vigilance, il y a des cas de noyades tous les ans, bonjour le drame ;
  2. Il n'y a quasiment aucune ombre sur Grande Anse, quelques abris sur Petit Anse ;
  3. Il n'y a qu'un moyen d'accéder aux deux autres pages que sont Petite Anse et Anse Cocos : la marche, donc attention à la manière de vous chausser et aux efforts au final assez soutenus qu'il faut fournir à une température pareil.

En venant de la guesthouse, vous prenez votre vélo et après une bonne vingtaine de minute, vous allez arrivés sur le site. 
Ce qui choque d'entrée, c'est la blancheur absolue, limite aveuglante du sable blanc et du turquoise de l'Océan indien. Par ailleurs, on assiste sur cette plage à une simulation de mariage... assez glauque au final, tout sent le faux.

 

Après un petit tour à Grande Anse qui est vraiment magnifique, nous nous décidons pour une petite marche direction Petite Anse... et là coup de coeur absolu <3 Ce qui m'a toujours frappé aux Seychelles, c'est cette sensation de plage totalement vide alors que nous y sommes allés en vacances scolaires. Le pied intégral donc ! On s'installe dans une petite "cabane" bien pratique pour passer la journée avec une noix de coco spécialement préparée par un rastaman très gentil (qui n'accepte de te servir qu'après un check poing contre poing, j'adore !) qui écoute son Bob Marley toute la journée.

 

En fin de journée, nous nous sommes rendus sur Anse Cocos. Magnifique plage, mais nous étions presque à marée haute... pas un souvenir hors norme pour moi, mais avec ce qu'on a vu avant...

Anse patates et anse severe


Eau chaude et beau fond... envie de snorkeling !
Les fonds marins sont sympas. En plus de notre premier baptème de plongée que nous avons fait à Mahé (Beauvallon), nous avons aussi enfilé le tuba et le masque à La Digue, pour notre plus grand plaisir.


Premier spot : Anse Patates le matin. J'ai été très déçu. L'eau est calme, mais très peu de fond au final. Un hôtel de luxe au dessus de la plage. C'est, pour moi, le coin le plus décevant de la Digue.

Deuxième spot, l'après-midi... Anse Sévère. Magnifique plage avec de superbes fond. Vous laissez votre vélo le long de la route (et vous pouvez manger un petit truc sympa dans une cabane en face, le long de la route, tenue par une Seychelloise. Bon plan !

A un moment, il y a de telles différences de températures d'eau que ça en devient étrange ! De très beaux fonds, une eau très douce. Magnifique journée. Je recommande !

Panoramas sur Anse Caïmans


Vous avez la possibilité de continuer en vélo (ou à pieds, mais il faut être fou !) jusqu'à Anse Caïmans. D'un coup, la route se coupe ! Mais quelle vue tout le long ! Vous longez Anse Gaulettes, Anse Bananes... Belle balade mais pensez à prendre beaucoup d'eau !

Nid d'aigles


La seule possibilité d'appréhender la beauté de l'île en entier est de trouver un point de vue en hauteur... J'en connais une qui en a véritablement c**** pour y arriver : ce spot, c'est Nid D'Aigles. C'est vrai, la montée est franchement coriace à pied, avec 30 degrés (même à 17h) et avec un pourcentage d'humidité d'au moins 80%. Mais ça valait clairement le coup. Le petit bar a l'étage aurait pu me facturer des centaines de roupies, j'aurais bu pareil ! Le coucher de soleil réputé vaut vraiment le coup d'oeil. Magnifique expérience avant de partir le lendemain sur Praslin.

POUR RESUMER

 

Les + de La Digue 

 

  1. Le paradis absolu : vous êtes clairement à l'autre du bout du monde, il fait chaud, il faut beau, la gentillesse des habitants sautent aux yeux (on vous dit bonjour au fin fond de l'île quand vous marchez...). Les plages sont tout simplement hallucinantes, les plus belles au monde à mon avis. L'eau y est particulièrement chaude ;
  2. Très peu de véhicules (quelques taxis et voitures de BTP). Vous prenez votre vélo, aucun antivol, vous le mettez à côté de la plage et vous ne pensez à rien ; 
  3. Vous avez besoin de plusieurs jours pour bien cerner l'île, car il y a tellement de chose à voir... Quelques restaurants sympas sans prise de tête avec des bons caris (de toute sorte). 


Les - de La Digue

  1. J'ai toujours énormément de mal quand je vois des chiens abandonnés vous tenir compagnie sur la plage (par deux ou trois) et des chats d'une maigreur absolue qui viennent vous réclamer à manger. Evidemment, et avec plaisir, je gardais toujours un truc pour eux à chaque repas. Mais traiter les animaux isolés ne doit pas être compliqué et c'est un minimum quand on voit l'argent qu'on peut mettre dans des hôtels de luxe... il devrait y avoir une taxe imposée par le gouvernement pour aider des chenils... Respecter les animaux, c'est penser global dans l'écosystème. Question de volonté ;
  2. Attention, l'argent part vite si vous allez au restaurant. Eviter les bars de La Passe, on a été mal reçu (surtout celui à côté de l'embarcadère) ;
  3. Ne pas hésiter, comme pour toutes les Seychelles à prendre des chaussons de bain... on a l'air bête avec mes quelques fois ça coupe dans l'Océan indien !

 

Et vous, avez-vous déjà visité la Digue ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Laetitia (dimanche, 20 novembre 2016 16:40)

    Magique, féérique, inoubliable !