Avril 2016 et Juillet 2017


La Digue

— Mon rêve se réalise —


J'ai toujours rêvé d'aller aux Seychelles. Quand mes parents regardaient les brochures de voyage quand j'étais petit, ils n'avaient jamais osé franchir le pas ou ce n'était jamais le bon moment ou le prix était intouchable. J'ai décidé d'y aller après pas mal de comparatif de prix de vols secs.

J'ai réservé très rapidement les billet sur Etihad... les prix étaient élevés (870€ avec escales) mais restaient tout de même raisonnables pour la durée et la qualité de voyage de la compagnie d'Abu Dhabi. Mais avouons-le, j'ai pas mal regardé avant les prix des différents logements car les Seychelles ont la réputation d'être hors de prix. L'avantage depuis 10 ans, le développement des guesthouses qui permettent sincèrement de baisser le prix. Cela m'a clairement convaincu de franchir le cap ! Et quand arrivé sur Abu Dhabi, tu entres dans ton avion (vers les 2h30 du matin) avec l'inscription Air Seychelles sur la carlingue, tu te dis que tu vas vivre les plus belles vacances de ta vie ! Dans quelques heures et après 1h30 de bateau, nous serons à La Digue...

En complément : nous sommes retournés aux Seychelles en juillet 2017 et on a compléter notre récit ! A l'époque, j'ai payé un vol direct 550€ au départ de Paris avec valises et repas inclus ! Imbattable !

 

Le logement


Voici l'ile de tous les magazines et des sites internet de promotion touristique de l'Océan Indien... Nous arrivons à l'heure et sommes emmenés à notre guesthouse par la fille de Jennita, qui gère la Pension Hibiscus... Le prix est sympa (une centaine d'euro la nuit, la chambre est toute équipée... il s'agit en fait d'un véritable appartement avec une terrasse, une cuisine, chaise longue, salle de bains privée. C'est propre et le petit-déjeuner que je recommande vivement est facturé 10 euros par personne). Ca sent clairement les vacances quand tu es reçu avec un jus frais par la gestionnaire des lieux. Sourires francs, gentillesse, location du vélo et hop c'est parti direction, évidemment Anse Source d'Argent. 

 

1- Le site d'Anse source d'argent - Union Estate


L'entrée est payante...100 roupies par personne, ce qui reste raisonnable. L'argent est consacré à la bonne gestion du site de l'Union Estate. En effet, il n'y a pas que que la plage mais tout un ancien ensemble colonial où l'on continue de produire de la coprah de façon traditionnelle. De grosses tortues vous attendent aussi... mignonne, mais tellement serrées dans leur enclos :/

On stoppe les vélos avant les gros rochers de granit. Un chemin se déroule sous nos pieds, entre les takamakas et les cocotiers et en fait, il y a plein de petites plages plus ou moins belles. L'eau est au final assez agitée mais quel panorama, quelle couleur dans l'eau et dans le ciel. Un vrai lieu de paradis ou la baignade est chaude avec comme toile de fonds un magnifique panorama sur Mahé et des roussettes qui cherchent des fruits dans les arbres. Un incontournable, évidemment... mais il y a encore tellement à voir dans cette île. Nous y sommes tout de même allés deux fois en 4 jours sur La digue (qui est pour nous une bonne durée, mais une cinquième journée aurait été la bienvenue !).

2- La plage de Grande Anse (côté Est)


Voici notre plus gros coup de coeur... la partie Est de l'île.
Attention, elle est assez dangereuse pour plusieurs raisons : 

  1. Il n'y a pas de récif donc les vagues tapent sèchement jusqu'au bord et bien que n'ayant pas peur des vagues, j'ai redoublé de vigilance, il y a des cas de noyades tous les ans, bonjour le drame ;
  2. Il n'y a quasiment aucune ombre sur ce côté de l'île ;
  3. Il n'y a qu'un moyen d'accéder aux deux autres pages que sont Petite Anse et Anse Cocos : la marche, donc attention à la manière de vous chausser et aux efforts au final assez soutenus qu'il faut fournir à une température pareil.

En venant de la guesthouse, vous prenez votre vélo et après une bonne vingtaine de minute, vous allez arrivés sur le site. 
Ce qui choque d'entrée, c'est la blancheur absolue, limite aveuglante du sable blanc et du turquoise de l'Océan indien. Par ailleurs, on assiste sur cette plage à une simulation de mariage... assez glauque au final, tout sent le faux.

 

Après un petit tour à Grande Anse qui est vraiment magnifique. Soyons clair, la plage est dangereuse, il ne faut pas s'éloigner du bord. On a eu la compagnie de 3 chiens absolument adorables à qui on a donné quelques gâteaux lors de notre deuxième voyage. On recommande de ne pas nourrir les bêtes. Mais désolé, car quand je vois un chien maigre me regarder, je ne peux pas me résoudre à détourner le regard. Surtout quand je sais que la rage n'est pas présente aux Seychelles. Le chien aura au moins quelque chose dans le ventre ce jour-ci. Les trois chiens étaient très contents de taper nos gateaux et on passé la journée avec nous allongés. Grande Anse est superbe, déchainée, pleine d'embruns. On ne peut que aimer. Dès le matin, avec un soleil puissant, le bleu est incroyable. 

 

3- La plage de Petite Anse (côté Est)


Nous avons également profité Petite Anse... et là coup de coeur absolu. Ce qui m'a toujours frappé aux Seychelles, c'est cette sensation de plage totalement vide alors que nous y sommes allés en vacances scolaires. Le pied intégral donc ! On s'installe dans une petite "cabane" bien pratique pour passer la journée avec une noix de coco spécialement préparée par un rastaman très gentil (qui n'accepte de te servir qu'après un check poing contre poing, j'adore !) qui écoute son Bob Marley toute la journée. Pour moi, c'est la plus belle plage de toutes les Seychelles. Un bleu incroyable, une végétation luxuriante, une absence de touriste qui viennent à la journée, un sable blanc, des petites cabanes. C'est le paradis, c'est mon paradis !

 

En fin de journée, nous nous sommes rendus sur Anse Cocos...

 

4- La piscine d'Anse Cocos


Lors de notre premier voyage aux Seychelles, nous étions allés sur Anse Cocos après notre grosse journée entre Grande Anse et Petite Anse. Nous étions très fatigués par l'humidité et la chaleur et nous avions peu apprécié Anse Cocos !

Puis lors de notre deuxième séjour, nous avons pris connaissance de la présence de petits spots secrets au bout de la plage, des lieux abrités où il était possible de se baigner à l'abri de cet océan indien qui claquait très fort sur le rivage, une véritable piscine à l'eau très chaude protégée des courants. On a passé la journée ici avec très peu de monde. L'impression d'être loin de tous les problèmes du monde avec comme seul objectif de se baigner dans une eau translucide avec plein de poissons. Quoi de mieux que de perdre son temps là-bas ? Assurément rien ! On vous propose photos et vidéo pour vous le prouver !

Le conseil du Caméléon : très peu d'ombre dans ce coin de l'île, c'est pratique pour faire sécher son maillot de bain, mais assez dangereux pour la peau ! Faites très attention au soleil !

 

5- La randonnée d'Anse Marron


Autant vous le dire tout de suite, Anse Marron est un joyau qui se mérite et que seuls les voyageurs qui prennent le temps ont pu découvrir. Pour y aller, il est nécessaire de contacter un guide par l'intermédiaire de l'Office de tourisme de la Digue, situé sur la jetée. Pas besoin de s'y prendre beaucoup à l'avance, la veille suffit. Toutes ces sorties (Iles Cocos...) sont à réserver par ce même procédé. Le guide vous retrouvera au niveau de la piste d'hélicoptère avant l'entrée de l'Union Estate. Nous avons eu la chance de partager la journée avec Emery, un fan de vélo, très agréable jeune homme ayant converti son maillot du barça en protection anti-soleil. C'est parti pour 2h de marche assez sport, rien que pour l'aller !

 

Vous longez tout d'abord la plage de Grande Anse avant d'arriver aux rochers sur votre droite. Oui, il va falloir franchir ces rochers pour aller de l'autre côté. Pour passer, il va falloir enlever ses chaussures et bien protéger son sac. Vous vous faufilerez entre les rochers en vous tordant comme jamais... Vous passerez successivement dans des espaces forestiers ou dans des lieux très ensoleillés offrant une vue incroyable sur des plages totalement désertes comme Anse songe ou Anse aux cèdres. Eviter de vous y baigner, elles sont belles mais dangereuses en raison des vagues puissantes qui éclatent le long des rochers en raison de l'absence de récifs de ce côté de l'île. 

Et puis arrive le moment de la découverte d'Anse Marron ! Gros choc, bienvenue dans une piscine naturelle d'un bleu transparent où il n'y a - presque - personne ! La pause baignade est méritée et tellement appréciable. Pendant ce temps, le guide vous prépare un plateau de fruits et de petits morceaux de morue avec un petit jus de fruits. C'est juste ce dont nous avions besoin. Le retour dure également deux bonnes heures avec des moments un peu plus à l'ombre avec de belles vues sur l'Océan Indien. La fin est assez sport, il va falloir vous mouiller au niveau d'Anse Pierrot (cf vidéo juste après), vous aurez de l'eau jusqu'à mi-ventre, avec obligation de mettre votre sac sur la tête. Pensez à amener des petits chaussons de plages pour ne pas vous blesser ou déraper. La randonnée se termine à Anse Source d'Argent (et donc sans payer l'entrée de 100 roupies, à moins qu'on vous la réclame en sortant).
Prix de l'escapade : 40€ par personne. A faire sans hésiter, c'est une de nos meilleurs balades aux Seychelles. 

Le conseil du Caméléon : gardez un oeil sur la météo, il serait dommage d'aller à Anse Marron par temps gris ! Je ne vous recommande pas non plus d'amener un superbe appareil photo pour cette randonnée car vous aurez à plusieurs reprises de l'autre jusqu'au ventre. 

 

6- Rester bouche-bée devant Anse Pierrot


Le premier matin du monde... Je suis resté complètement scotché à cet endroit et je me rappelle avoir pris un temps dingue pour mettre mes chaussons de bains afin de profiter du paysage en retardant volontairement le guide. Anse Pierrot est une plage isolée, magnifique luxuriante sans personne. Deux façons de s'y rendre : soit vous y aller depuis Anse Source d'Argent, uniquement à marée basse, soit vous la découvrez dans le cadre de la randonnée à Anse Marron. Anse Pierrot est l'étape "mouillée" du retour de cette magnifique randonnée. Le décor est féérique, j'ai rarement vu autant de perfection !

 

7- Anse Patates et Anse Severe


Eau chaude et beau fond... envie de snorkeling !
Les fonds marins sont sympas. En plus de notre premier baptème de plongée que nous avons fait à Mahé (Beauvallon), nous avons aussi enfilé le tuba et le masque à La Digue, pour notre plus grand plaisir.


Premier spot : Anse Patates le matin. J'ai été très déçu. L'eau est calme, mais très peu de fond au final. Un hôtel de luxe au dessus de la plage. C'est, pour moi, le coin le plus décevant de la Digue, toutes proportions gardées !

Deuxième spot, l'après-midi... Anse Sévère. Magnifique plage avec de superbes fond. Vous laissez votre vélo le long de la route. Vous pouvez manger un petit truc sympa dans une cabane en face, le long de la route, tenue par une Seychelloise. Bon plan !

A un moment, il y a de telles différences de températures d'eau que ça en devient étrange ! De très beaux fonds, une eau très douce. Magnifique journée. Je recommande ! Attention, veillez à avoir une marée haute pour Anse Sévère, sinon vous ne pourrez que barboter. 

 

8- Panorama sur Anse Caïmans


Vous avez la possibilité de continuer en vélo (ou à pieds, mais il faut être fou !) jusqu'à Anse Caïmans. La balade à vélo commence en fait au niveau d'Anse Patates. Vous pourrez découvrir à vélo ce coin magnifique qui offre des perspectives dingues sur Félicité, Grande Soeur et Marianne. D'un coup, la route se coupe ! Il est temps de faire demi-tour ou, pourquoi pas de piquer une tête à Anse Gaulettes, Anse Banane ou Anse Grosse Roche...

 

Le conseil du Caméléon : magnifique balade à vélo mais pensez à prendre beaucoup d'eau !

 

9- Manger un cari de poulpe


Globalement, les restaurants de la Digue ne sont ni délirants et ni spécialement bon marché malgré un accueil en général agréable. Il y a un restaurant qui, pour moi, sort du lot au niveau d'Anse Banane : Chez Jules. Ce restaurant est situé le long de la balade à vélo préalablement évoquée. Ils proposent un superbe cari de poulpe accompagné, comme toujours, de riz. Avec un petit jus, ça passe tout seul et vous redonne un peu de carburant avant de repartir avec votre petite reine !

 

10- Monter à Nid d'aigles


La seule possibilité d'appréhender la beauté de l'île en entier est de trouver un point de vue en hauteur... J'en connais une qui en a véritablement c**** pour y arriver : ce spot, c'est Nid D'Aigles. 
C'est vrai, la montée est franchement coriace à pied, avec 30 degrés (même à 17h) et avec un pourcentage d'humidité d'au moins 80%. Mais ça valait clairement le coup. Le petit bar a l'étage aurait pu me facturer des centaines de roupies, j'aurais bu pareil ! Le coucher de soleil réputé vaut vraiment le coup d'oeil. Magnifique expérience avant de partir le lendemain sur Praslin.

Alors, il en pense quoi le Caméléon ?

 

Les + de La Digue 

 

  1. Le paradis absolu : vous êtes clairement à l'autre du bout du monde, il fait chaud, il faut beau, la gentillesse des habitants sautent aux yeux (on vous dit bonjour au fin fond de l'île quand vous marchez...). Les plages sont tout simplement hallucinantes, les plus belles au monde à mon avis. L'eau y est particulièrement chaude ;
  2. Très peu de véhicules (quelques taxis et voitures de BTP). Vous prenez votre vélo, aucun antivol, vous le mettez à côté de la plage et vous ne pensez à rien ; 
  3. Vous avez besoin de plusieurs jours pour bien cerner l'île, car il y a tellement de choses à voir... Quelques restaurants sympas sans prise de tête avec des bons caris (de toute sorte). 


Les - de La Digue

  1. J'ai toujours énormément de mal quand je vois des chiens abandonnés vous tenir compagnie sur la plage (par deux ou trois) et des chats d'une maigreur absolue qui viennent vous réclamer à manger. Evidemment, et avec plaisir, je gardais toujours un truc pour eux à chaque repas. Mais traiter les animaux isolés ne doit pas être compliqué et c'est un minimum quand on voit l'argent qu'on peut mettre dans des hôtels de luxe... il devrait y avoir une taxe imposée par le gouvernement pour aider des chenils... Respecter les animaux, c'est penser global dans l'écosystème. Question de volonté ;
  2. Attention, l'argent part vite si vous allez au restaurant. Eviter les bars de La Passe, on a été mal reçu (surtout celui à côté de l'embarcadère) ;
  3. Ne pas hésiter, comme pour toutes les Seychelles à prendre des chaussons de bain... ça coupe les pieds sinon !

 

Et vous, avez-vous déjà visité la Digue ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Laetitia (dimanche, 20 novembre 2016 16:40)

    Magique, féérique, inoubliable !