TENERIFE

— Une île "tranchée" —

 

Tenerife a mauvaise réputation, partagée entre son coeur magnifique, son nord authentique et son sud défiguré.

Il faut le voir pour le croire. Le sud de Tenerife est le temple du béton. Sur certains lieux, c'est même un attentat contre la nature et la biodiversité. Dans le sud, des tonnes des touristes envahissent le sud sans bouger de leur hôtel. Et quel dommage, car il y a de quoi faire ailleurs pour être dépaysé.  Une de mes meilleurs potes m'avait prévenu de sa déception quant à l'île, tant au niveau des paysages que de la nourriture... A voir si c'est notre cas !

 

J'ai longtemps hésité entre Tenerife et Gran Canaria car seules ces deux îles sont bien desservies par Nantes. L'aspect multiple de Tenerife m'a incité à venir découvrir la plus grande des Canaries.

Et puis, il y a quand même le plus haut sommet d'Espagne et quelques villes coloniales à découvrir !

 

le vol et la prise de la voiture

 

— Rien à dire, c'était parfait —

  • Le vol avec Binter Canarias

Au départ de la Gomera, nous avons encore pris la compagnie régionale qui atterrit à Tenerife Norte. Rien à dire, le service a été parfait et en revenant de la Gomera en champion du monde, on s'est délecté de la lecture du journal après la seconde étoile de l'équipe de France... Les seuls français du vol - nous - avaient une banane incroyable ! Et la vue sur la Gomera en partant est juste terrible !

  • La voiture avec Cicar

Comme d'habitude, j'en remets une couche sur Cicar. C'est parfait. On a été surclassé dans une Fiat 500X hyper agréable à conduire et tout équipée. Cicar, au top ! Pour un prix très attractif et zéro souci, c'est Cicar qu'il faut choisir.

 

  • Le logement 

On n'avons pas fait d'erreur quand nous avons choisi cet hébergement !

Bienvenue chez des gens qui savent recevoir. Dharma house près de Guia de Isola s'est révélé comme un de nos meilleurs logement des Canaries. Jardin partagé, piscine, animaux à croquer, accueil admirable, appart' propre et fonctionnel avec terrasse donnant sur la mer... ne cherchez plus, il faut aller là-bas ! On en reparlera un peu plus loin !

 

Comment profiter de Tenerife en 6 jours ?


Nous somme restés un peu moins de 6 jours à Tenerife. Je trouve que c'est un bon timing pour profiter des plages, des villes et de faire un peu de randonnées. On ne va pas vous proposer de circuits mais vous présenter différents points d'intérêts ! L'avantage de Tenerife est que l'île propose de belles randonnées, des villes, des plages et des endroits où bien s'amuser !

 

1- Randonner autour du Teide sans voir âme qui vive


Le Parc National du Teide peut justifier à lui seul une visite de Tenerife. Inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité, c'est un mélange entre une zone de haute montagne (on est tout de même à 3700 mètres d'altitude pour le destaque, le point le plus haut) et un aspect subtropical affirmé. A savoir qu'il n'y a pas que le sommet du Teide à découvrir avec sa foule de touristes qui s'empresse de découvrir les neiges éternelles avec le téléférique hors de prix. Quand vous vous dirigez vers le parc, les paysages désertiques laissent rapidement place à une forêt de pins. Magnifique au petit matin ! Une sensation de Canada. Puis après quelques minutes, c'est une alternance de vert, de marron... rien qu'en voiture, on en prend plein les yeux.

 

Mais dans un paysage aussi majestueux, le mieux est encore de randonner ! Votre meilleur ami reste le guide de randonnées Rother Tenerife qui propose beaucoup de balades, de la plus simple à la plus coriace. Nous ne sommes pas des experts de la montagne, nous avons donc choisi la randonnée 70 Arenas negras, au départ del Portillo, un bon point de départ avec toilettes, parking et lieu de renseignements. Avantage non négligeable, vous êtes au dessus des nuages pendant 4 heures ! Au bout de quelques minutes, une vue incroyable sur le nord de Tenerife et sa brume persistante vient d'emblée séduire notre rétine. Toujours au loin, on n'oublie jamais le Teide qui magnétise tout randonneur ! Il est partout et est hyper photogénique. Tout au long du chemin, on a une vue incroyable sur les Cañadas et ses superbes formes géologiques. La randonnée est simple quoique au soleil sans aucune ombre. C'est une bonne alternative pour voir le Teide sous toutes ses formes, une végétation superbe et de beaux points de vue sur le nord de l'île. Et on a croisé personne hormis le garde en 4x4. Quand on vous dit que c'est le bon plan pour déconnecter. C'est le site le plus beau de l'île. 

 

Plus tard, vous pouvez reprendre la route direction le parador...

 

2- Admirer les Roques dans la caldera du Teide


Bienvenue sur Mars... ou je ne sais quelle autre planète. Les Roques de Garcìa sont un chemin de randonnée très fréquenté dans le parc du Teide, vous vous en rendrez vite compte ! La randonnée est facile, mais en plein cagnard à 15h, on n'a pas été très malins sur le coup. Heureusement, nous étions bien équipés. Mais cela vaut le coup d'oeil. On descend à pic au milieu d'un paysage hors des normes avec de fines aiguilles rocheuses dont on se demande comment elles sont géologiquement apparues ici. Des champs de lave, des falaises déchiquetées, aucune ombre, des lézards qui vous entourent stratégiquement au seul spot d'ombre, le milieu est clairement hostile. C'est un véritable jardin de roches ! Un incontournable avec une vue sur le Teide toujours aussi imposant !

 

3- Se balader dans la vieille ville de La Orotava


Il y quelques ville coloniales intéressantes à visiter aux Canaries et particulièrement à Tenerife. La première que nous ayons découvert est La Orotava, dans le nord de l'île. Cette ville et sa vallée produisent un vin rouge très fruité réputé dans l'île (on vous le confirme, il est bien passé).

 

Direction tout d'abord le jardin botanique qui permet de se reposer un peu après une bonne heure de route depuis notre logement. Vient ensuite le temps de flâner dans les rues et les places. On voit clairement que la ville a respecté et réhabilité une bonne partie de son patrimoine constitué de maisons de maîtres des 17è et 18è siècles. La ville a des faux-airs de ville mexicaines avec de belles couleurs, mais avec ses spécificités à l'image des terrasses et d'un charmant hôtel de ville dans lequel on peut s'immiscer pour découvrir quelques superbes pièces.

 

Et bizarrement, annoncée comme exceptionnelle dans tous les guides., cette ville m'a laissé sur ma faim. Premièrement, au vu de sa localisation, cette ville est dans les nuages et il doit être bien difficile, hormis certains mois, de pouvoir la voir avec un ciel bleu ! Ensuite, que de voitures, il est impossible de visiter au calme La Orotava. Il y a une circulation dense, bruyante et polluante. Sincèrement, ce n'est pas agréable et vivement l'exclusion massive des voitures des centres-villes historiques. Enfin, certaines entrées de musées sont tellement caricaturales avec des costumes de l'époque, que cela fait fuir les vrais amateurs de patrimoine. La Orotava, un joyau mais avec des défauts paralysants.

 

4- Goûter à la Ropa Vieja ou à des tapas dans un bar !


Si vous avez faim, je vous recommande ce plat 100% bien lourd style maman t'en mets plein le ventre le dimanche midi. A la Orotava, nous avons été séduits par un petit restaurant, une vraie cuisine de quartier. La Duquesa est un bar restaurant sans prétention où les serveurs sont adorables et les prix tout fins. Tellement riquiquis, qu'on croyait qu'ils correspondaient à des tapas et non à des platos ! J'ai goûté là-bas la ropa vieja, un plat très populaire en Espagne, aux Canaries et même en Amérique latine. Il existerait apparemment autant de façons de le préparer que de pays ayant l'espagnol comme langue officielle. Globalement, c'est un mix entre de la viande de boeuf, des tomates et des pois chiches dans une sauce bien grasse ici accompagné de frites maison. C'est très bon, très lourd et avec ça dans le ventre, vous pourrez marcher pendant des heures !

 

5- Craquer sur les couleurs de La Laguna


La Laguna est la deuxième ville coloniale que nous avions décidé de visiter. Et on a bien fait ! J'ai vraiment préféré La Laguna à La Orotava. Cette ville fut fondée au 15è siècle et fut un très grand centre économique pendant des siècles. Doté d'une université dès le 18è siècle et cette ville universitaire accueille toujours des milliers d'étudiants. Pour découvrir La Laguna, il faut se laisser aller et déambuler sans but précis, découvrir un cloitre par ici, une belle porte, de belles couleurs, une sculpture, des bâtiments imposants... Cette ville est littéralement remplie de palais et aux façades baroques ou maniéristes avec des petits patios (comme celui de l'Office de tourisme).

Quelques beaux graffitis sur des portes de garages sont à noter et à apprécier ! Pour manger, sortez un peu du centre et filez prendre un verre de vin avec de la charcuterie et du fromage chez Bodecon Tocuyo. Un vrai retour des années en arrière !

 

6- Chercher sa future maison de vacances à Masca !


Masca est une carte postale. Mais pour en profiter, il faut choisir son moment car le site peut vite être surchargé de "touristes à la montre". Avis à ceux qui ont peur en voiture, ne le tentez pas, il faut être bien sur de soi pour arpenter les virages et croiser un bus à tout moment. Mais une fois arrivé sur le parking, on est tout content de découvrir ce charmant village de montagne aux charmantes ruelles, aux sentiers raides et empierrés. Devant nous, un barranco très impressionnant qui descend jusqu'à la mer. Une randonnée est possible jusqu'à l'eau avec retour en bateau. La place ombragée de la petite chapelle invite à faire une petite sieste. On se demande encore pourquoi construire et vivre ici. Il ne faut pas oublier que ce village n'a été relié par le bitume que dans les années 1960. Avant, c'était au mulet ! On a peine à l'imaginer. En tout cas, pour observer la nature, c'est un spot parfait et on joue à chercher dans quelle maison on aimerait s'installer pour couper avec la sur-activité du monde occidental !

 

7- Randonner dans le Parc du Teno


Pour randonner, nous avions initialement prévu de nous rendre dans l'Anaga. Sauf que le temps là-bas était totalement embrumé (merci les webcams) et comme ces randonnées là-bas se découvrent par les points de vue, c'était cuit ! Cependant, on avait, à une vingtaine de minutes de notre logement, le Parc du Teno ! Cette région est, au final assez méconnue, des touristes qui découvrent Tenerife est recouverte de laurier et de bruyères et offre de superbes perspectives sur la Gomera et La Palma. La preuve, on a rencontré 2 personnes dans les dix dernières minutes de notre balade.

Au départ de Tamaino, nous avons fait la randonnée 30 du Rother. Arrivée à la croix, on peut enfin souffler. En plein soleil, la première heure est difficile mais la vue sur les barrancos et les villages vaut l'effort. Puis on continue... hop, un lapin qui me passe devant. Au loin, la Gomera magnifiquement dégagé. Une belle vue sur les Gigantes ! Une randonnée sympa si vous descendez jusqu'au village !

  

8- Observer la diversité de la faune et de la flore des Canaries


Les Canaries sont un ode à la faune et à la flore. Partout où vous irez, vous découvrir de formidables plantes, fleurs et animaux. 

Orangers, forêt de laurisilva, euphorbes des Canaries, genêts, pins... bref, on en prend plein les yeux et on se dit qu'on a de la chance de découvrir des endroits aussi beaux. A savoir que la palmier que nous avons tous en tête est le palmier des Canaries. Et oui, il est d'ici !

 

On voit aussi de nombreux lézards noirs un poil rebelles à Tenerife (et apparemment, ils sont peuvent être de couleur jaune, verte ou bleu sur les autres îles), des dauphins au large, des papillons dans les jardins, des lapins et d'étranges araignées dans les chemins de randonnées.... On a même eu une cucaracha dans la chambre une fois... mauvais souvenir et gros flip de Laet ! Prenez le temps d'observer autour de vous, car vous êtes souvent observés, sans le savoir !

 

9- Admirer un coucher de soleil sur La Gomera


Qu'on le veuille ou non, un coucher de soleil reste un grand moment dans un voyage. On s'en rappelle longtemps. Quand ton hôte airbnb te dit qu'au dessus de ton appartement, il y a un solarium rien que pour toi, tu te dis que le soir, tu vas poser tes fesses sur le siège et regarder ce que la nature peut t'offrir. Le spectacle d'un soleil orangé se couchant dans l'océan atlantique, cela vaut le jus, surtout quand t'es rien qu'à deux, sans aucun bruit ni personne autour de toi !

 

10- Kiffer dans une piscine d'une casa rural


Honnêtement, les randonnées, la découverte, les sites historiques... j'aime beaucoup. Mais alors, ne rien faire au bord d'une piscine à savoir si je vais me baigner une, deux ou cinq fois en mattant un beau paysage, je crois qu'il n'y a rien de mieux. Les activités futiles, basées uniquement sur le plaisir, cela a du bon. Et j'adore profiter. On m'avait dit au boulot "toi t'es un épicurien". Eh oui, je n'ai qu'une vie, pas comme mon chat, et je compte bien en profiter.

Dans ce superbe airbnb, il y a une piscine pour les deux appartements, donc une 1 chance sur 2 seulement d'être totalement seul ! Et cela a été souvent le cas. Être dans une piscine à 28°, avec une vue sur la Gomera et les Gigantes avec trois toutous d'une exceptionnelle gentillesse et malice, ça n'a pas de prix ! Ils ont grandement participé à la réussite de ce trip !

 


Alors il en pense quoi le caméléon ?

 


Les + de Tenerife

  1. Le centre de île est magnifique. Les randonnées autour du Teide sont absolument superbes et on garde toujours à l'oeil le point le plus haut d'Espagne. Le paysage est à couper le souffle ;
  2. Des villes coloniales assez charmantes qui tranchent avec les villes sans âme du sud de l'île ;
  3. Un ensoleillement quasi permanent sur l'île hormis l'axe Garachico - Parc d'Anaga.

Les - Tenerife

  1. On a beau se rendre dans des coins préservés, au loin quand vous roulez, vous trouverez dans pas mal d'endroit des côtes bétonnées, au nord comme au sud. Parfois, on pourrait parler de crime contre la nature !
Commentaires: 0