Juillet 2019

 

Gran canaria

— L'île ronde des Canaries —

 

 

Gran Canaria est souvent synonyme de tourisme de masse, voire tourisme un peu "beauf". Ce n'est pas totalement erroné, particulièrement dans le sud de l'île. Mais il faut évidemment dépasser la réputation de cette île pour aller la découvrir dans ses endroits cachés ou de valeur. Au départ, nous avions vraiment l'intention de barouder et de randonner sur l'île en forme de coquille Saint-Jacques. Sauf qu'en juillet, il fait beaucoup trop chaud à Gran Canaria pour randonner et au nord, c'est constamment embrumé, particulièrement vers Las Palmas et Gàldar. 


On avait envie de bien découvrir l'île... et puis quelques fois vos plans changent.

Là, nous avons clairement revu nos ambitions de découverte à la baisse. Comme une soudaine envie de ne rien faire en cette fin de vacances... Direction donc le centre de l'île pour être au sec, sous un ciel bleu, au coeur des villages !

 

Informations pratiques
Le vol et la prise de la voiture...


— Aux Canaries, tout est facile —

 

  • Le vol avec Binter et la location de la voiture avec Cicar

Attention si vous n'aimez pas les vols qui secouent ! En raison de la situation géographique de l'aéroport de Gran Canaria, les vols vont vous secouer la panse ! Le vent souffle très fort dans le nord de l'île et il faut avoir le coeur bien accroché, tant pour les vols moyens-courriers que les vols avec les tout petits appareils ! Pour la voiture, ne pas s'embêter, il faut filer sur CICAR. Je le répète, des prix attractifs, pas de caution, pas de vérification de l'état de la voiture. Le paradis pour les vacances.

 

Comment fuir les gens et en profiter au centre de l'île pendant 4 jours ?


Pour rayonner à Gran Canaria, il faut trouver un logement plutôt bien placé. Pour résumer, l'extrême majorité des appartements et hôtels se trouvent au sud de l'île. Pourtant, on trouve de superbes logements au centre, dans la montagne, à l'abri du bruit, des boîtes de nuit et de la pollution lumineuse. Les distances peuvent être assez conséquentes sur l'île du nord au sud, et le centre étant très montagneux, il va falloir choisir votre logement selon vos centres d'intérêts.


Nous, nous avons trouvé le logement de rêve. Et je pèse mes mots !

 

1- "Chiller" un max dans une extraordinaire casa rural


Au départ, je ne savais pas trop quoi réserver comme logement. J'ai longtemps hésité et avais imaginé un budget spécifique que je ne souhaitais pas dépasser. Mais c'était sans compter sur la découverte de la casa rural La casita de la Rueda, située à Santa Lucia, au coeur de l'île. Que dire... j'ai presque envie de ne rien dire pour garder ce secret pour moi et y revenir tous les ans. Le logement affiche un tarif assez haut certes, mais quand on voit la qualité, on n'est absolument pas gêné par cette tarification. Déjà, nos hôtes prennent contact avec nous et viennent nous chercher au village (plutôt recommandé de nuit, car il faut emprunter une voie assez peu carrossable). Nos hôtes, Mari et Jalil, sont absolument merveilleux. Ils vous accueillent comme si vous étiez à la maison. C'est presque le cas : ils vous envoient quelques jours après une vidéo de la restauration de cette casa rural. Le travail de réhabilitation a été exceptionnel. Et le petit plus : on a eu le bonheur d'être seul pendant les 5 jours, rien que tous les deux.

 

L'accueil est dingue, nos hôtes nous ont laissé une bouteille de vin, de la charcuterie et du fromage dans le frigo... la cuisine est séparée et tout est là. Quand on vous dit tout, tout est là, pensé... assez incroyable, le tout avec une propreté irréprochable. Et puis on nous fait découvrir l'appartement avec la belle chambre, le salon, la salle de bain. Tout est magnifique, reposant. Et le clou du spectacle : la découverte de la piscine... qui est à 30 degrés ! Un rêve absolu, une tranquillité presque déconcertante, une vue sur la vallée à tomber amoureux de l'île au premier regard. Nos hôtes sont discrets et bienveillants et n'hésitent pas à répondre à nos questions. Je le clame haut et fort : c'est le meilleur hébergement que nous avons eu dans toutes nos balades à travers le monde. Impossible (presque) de bouger du spot. On faisait une sortie le matin et on passait l'après-midi à la piscine sous un soleil de plomb juste caché par un grand palmier, en compagnie d'une libellule rouge qui ne nous a pas lâchés du séjour. Bref, on a vécu un rêve, ces hôtes sont vraiment merveilleux (je pèse mes mots), ils ont comme objectif que vous ressortiez émerveillés et mélancoliques. C'est le cas. Envie de vous reposer à Gran Canaria, filez chez eux. Tu viens de te marier ? File chez eux et offre toi un bonheur dingue ! Merci Mari et Jalil... je pense qu'un jour, vous nous reverrez...

 

2- Se croire au Sahara à Maspalomas !


La côte sud de Gran Canaria est en partie bétonnée et sur-fréquentée par le tourisme de masse. C'est vrai. Mais il y a quand même quelques points d'intérêts qu'il serait dommage de laisser de côté, à commencer par les dunes de Maspalomas. Quand vous arrivez en voiture dans le sud de l'île, il faut bien reconnaître que cela ne donne pas trop envie. Tout est superficiel, on est au coeur d'un grand supermarché des vacances. Mais en avançant vers la mer, on va changer de dimension... D'un coup apparaissent les fameuses dunes... Paysage vraiment original, 400 hectares de dunes sur près de 4 kilomètres sont posées là, presque comme par magie. Certaines peuvent atteindre près de 10 mètres de hauteur et il est plutôt fun de marcher sur les crêtes jusqu'à la mer. Pensez à prendre beaucoup d'eau, une casquette et de la crème solaire car sinon vous repartirez avec un souvenir ! Essayez aussi de ne pas rigoler en voyant les poufs en position de l'étoile de mer se prendre en photo dans le sable. Quoique, c'est bon se moquer de ces idiotes de temps à autre ! Essayez aussi d'apercevoir les quelques lapins et lézards dans le sable. N'oubliez pas que quelques naturistes investissent certaines dunes ! 

 

3- Déambuler à Puerto de Mogan


Les guides de voyage annoncent souvent Mogan comme un spot incontournable de la côte sud... Pourquoi pas ! Nous y sommes allés mais la ville n'est vraiment pas très séduisante. Pourtant, son centre avec les arbres du voyageurs et autres plantes de toutes les couleurs donnent un charme certain à la ville. Mais la côté hyper bétonnée au loin casse vraiment le charme que la cité doit avoir hors saison... Les restaurants sont tous très chers, le stationnement payant et peu aisé. Bref, Puerto de Mogan est pour moi un attrape-couillon. Donc ne faites pas comme nous, n'allez pas vous embêter là-bas. Sauf si vous avez envie d'une sortie en mer (choisissez bien, car cela peut vite être la foire sur certaines propositions).

 

4- Découvrir les statues d'Aguïmes et les façades des maisons


Voilà un vrai coup de coeur à Gran Canaria ! Aguïmes est tout à fait le genre de petite cités de caractère que j'ai envie de découvrir en voyage dans ce genre d'îles. La ville propose un superbe caso antiguo aux couleurs plus pétillantes les unes que les autres. Pour vous dire, on a l'impression de voir une ville sud-américaine. L'église, sans prétention, est à voir avant d'aller découvrir un nombre conséquent de statues dans la ville. J'aime beaucoup la poésie de ces sculptures, tant animalières (le fameux chameau) qu'humaines (le couple d'amoureux, les musiciens). Les panneaux de rues rappellent les guanches, peuples primaires des Canaries, on peut voir quelques poèmes en céramique sur les murs des maisons... 

Une bonne adresse pour faire un petit shopping dans une boutique Akagüeme à la calle del progreso : à l'intérieur, de superbes produits locaux comme le vin blanc de banane (extra) et des chips de bananes salées ! Des bières en veux-tu, en voilà... bref, un petit paradis pour gourmets à ne manquer sous aucun prétexte. Pour un bon restaurant, filez vite manger quelques tapas dans le bar El Populacho. Accueil sympa, assiettes pleines, service avenant ! 

 

5- Prendre de la hauteur au centre de l'île


Avant d'aller à la piscine, allons transpirer ! C'est ce que je me suis dit avant d'aller monter au Roque Nublo, l'un des points les plus haut de Gran Canaria. Bien que cela ne présente aucune difficulté, l'absence relative d'ombre et le soleil au zénith rendent la montée assez éreintante mais absolument superbe. Le sommet est souvent dans les nuages ou la brume... coup de chance pour nous, tout était parfaitement découvert ! Le Roque Nublo est un gros bloc de 80 mètres de haut situé à plus de 1800 mètres. Tout en haut, une perspective incroyable sur l'île et une vue sur el Pozo de las Nieves...

 


Impossible de quitter Gran Canaria sans avoir vu El Pozo de las Nieves, le point le plus haut de l'île. La route est belle pour atteindre ce site d'exception qui offre une vue totalement délirante sur les Canaries. Au loin, el Teide trône fièrement au loin surplombant tous les nuages. On voit clairement l'afflux nuageux sur Gran Canaria et l'ensoleillement très fort au sud. Il fait très froid en haut, attention ! Il va falloir bien se couvrir ! 

 


Alors il en pense quoi le caméléon ?

 

 

Les + de Gran Canaria

  1. Une grande diversité de paysages et de propositions. Vous pouvez aussi bien vous dorer la pilule au sud dans des dunes, que randonner au coeur de l'île ou voir des paysages de bananeraies au nord. L'île est un bon résumé géographiques et géologique de l'archipel...
  2. Un centre de l'île totalement préservé où seuls quelques touristes, comme vous si vous êtes en train de lire cet article, s'aventurent ! Profitez-en, loin du sud bondé. Des points de vue mémorables sur l'île !

Les - de Gran Canaria

  1. Un temps relativement moyen. Le nord est constamment embrumé, attention pour choisir votre logement ; 
  2. Beaucoup de monde au sud de l'île avec des activités vraiment liées au tourisme de masse ; 
  3. Attention à la gestion des déchets dans certains coins de l'île. 

 

Commentaires: 1
  • #1

    JALIL ABRAHIN & MARI CARMEN (mardi, 29 octobre 2019 21:14)

    Queridos Marc y Leititia,
    Que puedo decir de vuestro articulo de Gran Canaria?¡¡¡
    Se me ocurren muchas cosas pero te lo resumo en que ¡¡¡mereció mucho la espera.¡¡¡¡
    Muchas gracias, otra vez, por el capítulo dedicado a La Rueda. Tus palabras nos proporciona mucha fuerza moral para seguir trabajando en la misma línea pero sin relajarnos para tratar de mejorar día a día.
    Sentimos una gran satisfacción personal cuando nuestros huéspedes se van con el deseo de volver.
    Por lo que si en el futuro tienes tiempo, no dudes en contactarnos directamente porque estamos en disposición de hacerte un descuento.
    Mari y Yo les deseamos todo lo mejor¡¡¡ disfruten mucho de vuestros viajes por el mundo, mantengan por mucho tiempo vuestra magnifica inquietud aventurera, magnifica capacidad de contarla y vuestra magnifica generosidad en compartirla.
    P.D.
    Nuestra hija Miriam se mudó hace dos meses a Londres. Ahora estudia en la universidad y trabaja. Vamos a visitarla en diciembre por una semana. Hemos tomado buena nota de tu artículo de Londres y ya tenemos claro lo que haremos, ropa de abrigo cómoda y saltaremos de museo en museo, las noches las dedicaremos a Miriam.
    Saludos desde La Rueda Gran Canaria, Mari y Jalil.