Février 2012

Prague la romantique de l'est
Mon top 5


Prague est une véritable ville de l'Est. Ça se sent... et ça se ressent, surtout en février.
Romantique à souhait, cette ville mérite plusieurs jours pour pouvoir apprécier son rythme tranquille le long de la Vltava...

 

Le logement


Nous avions décidé de nous écarter un peu du centre pur de Prague afin de pouvoir économiser quelques euros, tout en restant près d’une bouche de métro. Direction le Boutique Hôtel Seven Days. Nous avions demandé une navette à l'aéroport en provenance de l’hôtel. A -20°, nous n’avions pas envie de nous embêter pour une somme qui revenait à 20€.
L’hôtel est très bien agencé avec des petits déjeuners de bonne facture, une chambre assez grande et un checking rapide. L’équipe était très serviable : nous n’avons pas porté nos valises avec un « It’s my job » bien prononcé d’un employé tchèque ! J’ai adoré l’écart entre la présence d’un préservatif et la Bible dans le même tiroir… Bon choix pour une période hivernale mais j’ai vu que l’hôtel multipliait son prix à des périodes de rush !

 

1- Du Pont Saint-Charles à Malá Strana

 

Bienvenue sur l’emblème de Prague, le premier site qui va inévitablement nous attirer… Et on a bien raison, car il est magnifique ! Reliant la vieille ville à Malá Strana depuis le XIVè siècle. Il y a beaucoup de monde sur ce magnifique pont qui, dit-on, bénéficie d’un mélange de mortier et de jaune d’œuf pour plus de solidité ! Une trentaine de statues de saints vous accompagne tout le long… Il y a du monde, mais le pont sur la Vltava est tellement romantique ! Le nuit, un charme très slave se dégage du site mais il peut y faire particulièrement froid.

 

Après avoir atteint le pont, vous arriverez dans le très aristocratique quartier de Malá Strana. Il y a des palais convertis en ambassades, des jardins, des ruelles, des escaliers, des petits cafés. Je vous conseille de déambuler sur la place Malostranské qui concentre de superbes maisons du Moyen Age revues dans le style renaissance et baroque Námĕsti et dans la rue Nerudova. Coup de cœur pour la magnifique église Saint-Nicolas où Mozart joua de l’orgue à la fin du XVIIIè siècle.

 

2- Josefov : le quartier juif de PRague

 

C’est l’un des plus beaux quartiers de Prague. Josefov fait référence à l’empereur qui réduisit les discriminations antisémites de la capitale. Presque entièrement détruit à la fin du XIXe siècle, seules quelques rues vous permettront de saisir l’organisation de l’ancien ghetto. Le Golem (fantôme) rôde encore, parait-il dans le quartier...

 

Il faut tout d’abord aller jeter un œil au vieux cimetière juif qui accueille près de 100.000 personnes et 12.000 stèles totalement enchevêtrées. Les tombes accueillent des personnes du XVè au XVIIè siècle. Ce site est fascinant, encore plus avec de la neige. Cette densité vous coupera le souffre. Ensuite, il faut absolument se rendre au musée juif particulièrement avec la synagogue Pinkas qui accueille le nom de plus de 77000 victimes tchèques de la folie nazie. Allez voir également la très impressionnante synagogue espagnole ! Ensuite, dirigez-vous vers la vieille ville !

3- Staré Město : la vieille ville


La vieille ville est mon deuxième spot préféré, à deux pas du quartier juif. Entre la Place de la Vieille-Ville qui renferme 27 croix blanches symbolisant les protestants exécutés au 17è siècle après la bataille de la Montagne Blanche. La place a vu de nombreux événements historique comme l'annonce du retour àla démocratie en 1990. La Vieille-Place est surplombée par l’Eglise Notre-Dame-de-Tyn, très dark, qui renferme le tombeau de Tycho Brahe, mort d’un éclatement de … vessie lors d'un entretien avec Rodolphe II, le roi, d’où l’expression « je ne veux pas mourir comme Tycho Brahe » afin d'aller pouvoir se soulager aux toilettes. L’autre attraction très appréciée des touristes est l’horloge astronomique du début du XVè siècle. Toutes les heures, le Christ, suivi des apôtres au son d’une cloche tirée d’un squelette sortent de leur cachette ! Pour voir la place, il faut monter tout en haut de la Tour de l’hôtel de ville. Bluffant !

 

4- Autour du château de Prague


Le Château, c’est une ville dans la ville ! Demeure des rois de Bohème et des présidents de la République, ce spot peu étendu spatialement présente une alternance de cours, de portes et de ruelles. La première chose à faire est d’assister à la relève de la garde, tous les jours à midi. Même si je ne suis pas fan de célébration militaire, il faut reconnaître que c’est très impressionnant et millimétré. Entrez par la suite dans l’aire du château, qui est ouverte au public. L’entrée est payante pour le reste. N’hésitez pas à découvrir la cathédrale Saint-Guy, la Tour des Poudres et les boutiques de la ruelle d’Or ! Je vous conseille aussi d’aller un peu plus au sud sur la colline des amoureux Petřín. Le côté bucolique de la balade est vite rafraichi par le difficile mais réussi monument aux victimes du communisme… Et ça se compte en centaines de milliers… les idéologies !

 

5- Coup d’oeil sur la ville nouvelle


Au milieu du XIVè siècle, la ville est devenue trop exigüe ! Et hop, un nouveau quartier ! Une bonne partie des sites intéressants se répartissent autour de la Place Venceslas, avec la statue équestre éponyme du saint patron de la ville. Cette statue sert de mémorial à l’étudiant qui s’était immolé par le feu en 1969 après l’invasion russe. En descendant cette place, on découvre une ville plus dynamique et aux activités multiples. Dans le coin se trouvent l’Opéra, le musée national, le musée Mucha, le musée du communisme… N’hésitez pas à descendre au sud le long de la Vltava pour y découvrir la Maison qui danse… Magnifique !

 


Alors, il en pense quoi le caméléon ?

 

Les +  de Prague

  1. Une ville très romantique, la Vltava, de magnifiques places, on est dans un autre temps, de très bon spots pour une vision panoramique de la ville ;
  2. Le quartier juif, un vrai témoignage de difficile mémoire tchèque ;
  3. Des sites aux tarifs peu élevés.

Les - de Prague

  1. Attention à la saison, il peut être difficile de se balader en plein hiver dans Prague.
  2. La nourriture est plus que limite... pas fan de chou, viande de porc et fruits rouges... passez votre chemin ! C'est une des plus mauvaises destinations niveau culinaire que je n'ai jamais testée !

 

Et vous, avez-vous déjà visité Prague ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0