AOÛT 2016

Une escapade à Molène


Qui voit Molène voit sa peine... Ca pourrait ne pas donner envie, et pourtant !

 

J'ai habité dix ans en Bretagne, en Ille et Vilaine et en Finistère. Je préfère largement les régions du midi, la chaleur et l'absence de pluie. Mais je dois reconnaître que lorsque le soleil pointe le bout de son nez, la Bretagne est un coin absolument splendide qui ferait pâlir pas mal de destinations méridionales. Superbe temps en août 2016 (quoique un peu frais petit 19°)

 

Direction l'Ile de Molène !

 

La traversée coûte une trentaine d'euros (avec la bonne compagnie Penn Ar Bed) et dure quand même deux heures. Condition obligatoire : se mettre à l'extérieur j'ai horreur du bateau !

 

Molène est en fait un archipel, mais nous allons juste nous intéresser à l'île principale.

Elle culmine à 26 mètres de hauteur et il ne reste que 160 habitants sur le site. A ce que j'ai entendu, les habitants sont exonérés de taxe d'habitation et de taxe foncière (un peu comme à l'île de Sein). Au vu des conditions, on peut le comprendre !

On appelle aussi Molène l'île chauve en raison de l'absence d'arbres hauts... Le vent peut donc être intense sur l'île.

 

L'île se visite très facilement à pied. Au bout d'une journée, vous avez largement fait le tour. C'est un condensé de Bretagne : des rochers, une eau limpide mais à 12° en été, une végétation basse, de belles maisons, des chemins de balade, l'air marin...

Je recommande de faire le tour complet de l'île pour bien l'appréhender.


Molène n'est pas mon coup de cœur pour les îles finistériennes (je suis un amoureux de l'île de Sein) mais c'est une étape à mon avis appréciable quand on visite la côte finistérienne.

A voir : le sémaphore

Au milieu de l'île, vous trouverez aisément le sémaphore. Le Département du Finistère avait décidé de le transformer en centre d'interprétation. Vous appréhendez notamment le rôle indispensable des sauveteurs bénévoles qui risquent leur vie pour aider ceux qui sont en voie de la perdre.

Le site est vraiment bien aménagé, avec des outils vidéos et des éléments d'exposition de bon aloi ! Une réussite avec un discours ayant un fort impact ! Bravo !

Où manger ?

Où manger ?

Nous avions réservé à la crêperie Vent des îles pour manger une bonne crêpe. Sympa sans être exceptionnel, l'accueil y est toutefois excellent. Un petit restaurant sympa, bien tenu, à la quantité appréciable pour une petite pause gourmande à Molène !

 

Si vous y penser à temps, réserver le ragoût de mouton, la spécialité de l'île (pas pour les veggies !)

 

Et vous, avez-vous déjà visité Molène ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0