[TEST] Madinina Kayaks

Découvrir les Ilets du Robert en Kayak

 

Laetitia et moi adorons faire un petit tour de kayak pendant nos voyages aux Antilles. Rien de mieux pour découvrir tranquillement des ilets non accessibles en voiture ou à pied ! On avait gardé un bon souvenir de la Guadeloupe avec les Ilets Pigeon !

Cette année, on a décidé d'aller à la découverte des Ilets du Robert. Ce lieu à la particularité d'être sur la côte Atlantique mais à l'abri des vents et des vagues ! Parfait pour une découverte ! Nous avons pris contact avec Madinina Kayaks. Ils étaient bien référencés sur TripAdvisor et les échanges mails ont été rapides et complets. Je dois dire qu'on a été super bien reçu, même avec notre demi-heure de retard. Le gars était hyper gentil (le 15/02/17), de bon conseil et sincèrement heureux d'avoir du monde. Le prix est plus que raisonnable (22€ la journée - et on a payé 20€ merci ;-). Le site est également bien référencé quand on arrive au Robert.


Le programme était simple : 1h de kayak direction la plage à 1h de rame. Au retour, on avait comme objectif de découvrir les iguanes et les ruines de l'époque industrielle sucrière de l'île. Honnêtement il fallait bien ramer pour y arriver... on l'avoue on s'est même enlisé à certains endroits... mais un coup de pied dans la vase et c'était reparti !

 

 

 

Direction tout d'abord la plage du Trapèze, petit espace hyper sympa et protégé. On retrouve évidemment tous nos collègues d'un jour là-bas. L'eau est chaude, peu profonde... parfait pour en profiter. Hélas l'ambiance musique à fond et rhum à volonté sur l'île en face a gâché notre plaisir.

- COUP DE GUEULE 1 - 
Je n'ai jamais compris comment on pouvait vouloir aller dans des petites îles tranquilles pour se mettre une race et mettre de la musique à fond. Je ne comprends pas que cela soit autorisé alors que l'on est sur des espaces officiellement à protéger du bruit et de l'influence négative humaine ! L'argent surement... il y a une perte de bon sens. Si tu veux faire une fête de malade, va dans les lieux appropriés (Ibiza...).


Après la baignade, nous nous sommes décidés à faire un petit tour autour de la plage...


- COUP DE GUEULE 2 - 

Comment se fait-il qu'il y ait autant de déchet sur ces îles ? Quel traitement ? Quelle récupération ? Je ne comprendrai jamais comment des gens peuvent vouloir visiter des paradis terrestres en y laissant leur boite de salade niçoise industrielle. On ne parle pas d'une bouteille rejetée par la mer, on parle de dizaines de boites... quelle catastrophe ! C'est un pur scandale et ça me fait mal au coeur...

 

 

 

Le temps passe très vite là-bas... Direction l'Ilet Chancel pour y apercevoir les iguanes ! Protégés depuis 1989, ces derniers sont devenus un emblème de cet ilet. Tout est fait pour leur tranquillité et leur reproduction. Ils seraient près de 2000 sur l'île. On en a vu pas mal, des femelles, des mâles. Des animaux extraordinaires à la dégaine dingue et amusante. Vous avez sur l'île des traces de la production sucrière. Un moment sympa !

 

- COUP DE GUEULE 3 - 
Ce n'est pas parce qu'on est en Martinique qu'on doit visiter un site naturel et culturel en maillot de bain deux pièces... Un paréo, un tee-shirt... ça ne vous réchauffera pas trop, et ça évitera à tout le monde de voir des baigneurs à moitié nus en train de visiter des sites industriels...

 


Pour conclure, cela reste une excellente journée. Madinina Kayaks est un excellent prestataire, bien situé, très agréable. Cela fait très plaisir d'être accueilli de la sorte. Je recommande les yeux fermés. Le petit planteur à la fin est parfait. Petit bémol concernant l'absence de douche à l'arrivée... ça pourrait faire du bien. Mais pour le prix à la journée, ça vaut le coup !


La plage du Trapèze est belle, les iguanes sont fascinants et la balade en kayak est appréciable (quoique relativement difficile au retour). Par contre, je ne supporte plus les abus des touristes entre le manque de respect, les nuisances sonores et les déchets. La nature est fragile... un effort MERDE !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0