Juillet 2016

Madère : le coup de coeur non prévu !

Comme chaque été, nous partons plusieurs semaines. Mais force est de constater que les prix flambent sensiblement lors des vacances d'été. L'éte, quand tu habites en Finistère : tu dois trouver le soleil et fuir le département. Laetitia voulait randonner, moi découvrir une île.Un bon plan nous apparait sur l'ordinateur / Madère... Bingo ! 


Nous avons décollé de Barcelone El Prat (nous sortions des Déferlantes Sud de France à Argiles sur Mer, pratique !). Nous avions eu les billets à 250€ par personne.

Le logement : Casa da piedade / Sao Vicente

 

Je dois dire que la Casa da Piedade est un un site magnifique, nous avons eu un bel accueil. Il y a des petits chats dans la casa. On peut se faire à manger le soir en plus de la présence d'un petit-déjeuner dans la salle commune ! Tout ça pour 70€ la nuit avec le parking / assurément le bon plan, je recommande vivement ce spot pour se loger ! 

 

1- Funchal, la petite capitale

L'ambiance de la ville

La ville de Funchal s'étend en amphithéâtre, des collines verdoyantes à l'océan. Vous pouvez vous garer aisément dans les parkings souterrains avec ce système étrange d'un petit jeton après avoir payé... assez déstabilisant (on s'attend à avoir un ticket et non !).

 

La ville s'affirme clairement portugaise, avec ses églises, ses pavés, ses azulejos bleus et blancs ses petits coins secrets dans les rues resserrées mais aussi tropicale avec les différents jardins (botanique et celui de Monte). Funchal surprend véritablement ! Il faut y passer une journée au minimum, en incluant les magiques jardins.

Au centre du vieux quartier se trouve la cathédrale avec son campanile sur une placette avec terrasses et magasins. A l'intérieur, vous y verrez une superbe nef avec un plafond en cèdre de style mudéjar.


La balade se fait très facilement à pied. Déambuler sans objectif est vraiment appréciable. N'hésitez pas à franchir les portes du marché et de prendre le téléphérique !

 

Notre coup de coeur : le street-art. Vous le savez sûrement, j'adore le street-art. Je trouve que cela rehausse certaines villes, certains quartiers et certains site. Depuis quelques années, la ville encourage les artistes à mettre en valeur les portes (notamment rue Santa Maria). Les portes sont agrémentées de graffs voire de sculptures. Une excellente idée pour mettre un coup de peps' dans certaines rues !

 

Dans cette rue d'ailleurs, un restaurant à ne pas rater : Jaquet, du vrai, de l'authentique. Accueil un peu bourrin d'apparence. Mais c'est uniquement le style du patron qui est assez sympa au final et sa femme est en cuisine. Du poisson, du poisson, des légumes, du frais, du bon, on adore !

 

Le Jardin botanique

La ville de Funchal est principalement connue pour son petit centre historique, Cristiano Ronaldo et ses jardins, à savoir le jardin tropical de Monte et le jardin botanique.
Ils ne sont vraiment pas configurés de la même manière, mais les deux valent le coup, sont accessibles en voiture ou téléphérique / attention ils sont à Monte, donc bien en hauteur. Comptez 2h pour le jardin botanique avec des plantes endémiques de Madère, une partie cactus impressionnante et un art de la taille digne des plus grands. A certains moments, on se croirait dans Alice aux pays des merveilles. Comptez 6 euros l'entrée ! 

Le jardin tropical de monte

On en voyait des photos et on ne peut que s'incliner devant la beauté de ce jardin, très apprécié des magazines américains. L'entrée y est assez élevée (plus de dix euros), il faut prévoir 15€/AR pour le téléphérique (ça vaut le coup) qui dure plus de 5/7 looooongues minutes. 

 

Et là, transfert en Asie. Le propriétaire, riche industriel a clairement une passion pour l'Asie. Et sur certains lieux, on est carrément en Chine ou au Japon ! Incontournable malgré le prix. Comptez au moins 2h30 ! La petite montée au dessus vous offre une superbe vue sur Funchal ! 

2- du Cabo Girão à Câmara de lobos

Voici deux sites très attractifs, très touristiques, donc très fréquentés mais incontournables. Ces deux sites sont assez complémentaires car sont très proches, il est logique de les faire ensemble sur la même journée - ensoleillée de préférence.


Après avoir pas mal monté en voiture au sud de Madère (la petite voiture, c'est bien sympa niveau prix mais un peu de relance ne ferait pas de mal quelque fois !), vous atteindrez le Cabo Girão, site gratuit avec un superbe promontoire transparent installé à 580 mètres d'altitude, dans le vide le plus total. Enorme prouesse technique des ingénieurs qui nous permet de voir l'océan bleu azur et les champs cultivés sous nos pieds. On voit à quel point l'île est escarpée sur notre droite.

Même si c'est "secure", effets garantis... Tout le monde a du se dire au moins une seconde "et si ça lâche, je fais quoi ?". 

Belle expérience, compter une demi-heure avec les photos maximum.

 

Puis vous pouvez continuer vers Câmara de Lobos. C'est un charmant village de pêcheurs avec un petit port que vous pouvez découvrir aisément à pied. La morue sèche, les habitants de Funchal jouent aux cartes, les touristes boivent une poncha. Le petit tour des deux côtés du port est très agréable et les vues toujours magiques.


Pour manger, on a enfilé notre combinaison de touristes voulant manger un poisson grillé avec  un verre de vin blanc, le tour avec une superbe vue. Excellente adresse à retenir : Vila do Peixe. Superbe restaurant avec une vue magnifique sur le port et la mer, des serveurs très agréables et hypers généreux niveau vin (ils allaient nous mettre la bouteille dans le verre presque :).

Vous venez même choisir le poisson que vous allez manger. Excellente surprise car le restaurant avec vue sur mer a souvent mauvaise réputation. Là c'est tout le contraire ! Bravo !

3- Randonnées dans les levadas

L'incontournable à Madère : la randonnée ! Il y en a partout, pour tous les goûts et tous les âges. La véritable identité de Madère sont les levadas, systèmes de récupération et d'écoulement des eaux de pluie de toute île.


Nous avons fais plusieurs randonnées pendant la semaine. Le gros avantage de Madère réside dans le fait que l'on a une température clémente pour marcher (on dépasse rarement les 25°) et les chemins de randonnées sont souvent ombragés.
Recommandation : bien prévoir de quoi manger (votre bolo do caco) et de quoi boire. Ne pas oublier des chaussures fermées e (je ne comprendrais jamais ceux qui peuvent randonner en tongs...) et des lampes torches pour les longs tunnels (plusieurs centaines de mètre parfois plus).

Le paysage est souvent grandiose le long des levadas, les odeurs sont là, les animaux aussi. C'est un vrai plaisir !
Outil indispensable : le Rother Madère de Rolf Goetz !

 

Voici les 5 randonnées que nous avons faites (sur un séjour de 7 nuits) : 

  • La presqu'île de Saõ Lourenco : celle-ci sort clairement du lot car il n'y a aucun espace ombragé. C'est une randonnée fort prisée des familles. Le côté très sec n'est pas sans rappeler une île comme Lanzarote. Elle n'est pas si aisée que ça par temps ensoleillé (400 mètres de dénivelé). Ça monte, ça descend... Sportive ! Mais quelle vue sur Madère et quand on arrive au bout, sentiment de plénitude ! (3h30 A/R) ; 
  • Le Folhdal, en face du bar au col d'Encumeada... Petite balade avec deux tunnels. Reposant (1h30 A/R) ; 
  • Caldeirão verde : la classique, au nord du Pico Ruivo. C'est une des plus belles randonnées que nous ayons faite qui arrive après deux bonnes heures sur un grand cirque avec une cascade. De superbes vues. Il est nécessaire d'arriver tôt (avant 11h minimum) sinon quelques difficultés pour se garer... Toilettes bien pratiques avec petits chats au départ de la randonnée ! De longs tunnels (4h A/R) ; 
  • Les 25 sources et la cascade de Risco / Rabaçal : un peu décevante alors qu'elle est présentée comme une randonnée incontournable. C'est beau certes, mais lorsqu'on arrive sur un tout petit cirque sans cascade réelle (été), on est déçu. Pour les familles avec poussettes, la cascade de Risco est beaucoup plus abordable (5h A/R au total) ; 
  • De Lamaceiros (gorge de la Riberia da Janela) : peu fréquentée, elle fut l'un de mes coups de coeur avec une superbe vue sur la vallée de Janela. Difficile de trouver le point de départ, mais après ça roule ! De longs tunnels ! (3h30 A/R) ; 

Les randonnées sont vraiment bien. Prévoir une petite laine car un peu de vent conjugué à quelques nuages peuvent vite vous refroidir. Ce serait dommage de consulter une maison médicale pour un petit mal de gorge !

On vous met quelques photos des différents sites que nous avons pu apercevoir :)

4- Se baigner à Porto Moniz

Une des particularités de Madère réside dans la possibilité de se baigner dans des piscines naturelles d'eau de mer. Elles peuvent être gratuites ou payantes. Celles qui exigent un droit d'entrée sont très aménagées et perdent de leur charme. 
Par conséquent, nous avons décidé de tester les piscines de Porto Moniz. Il faut bien le dire, la ville est une petite capitale de la côte nord avec pas mal d'hôtels et de restaurants. Longtemps isolée du reste de l'île, la cité de Porto Moniz propose des bains naturels gratuits du côté de l'acquarium. 
Dans les faits, on se balade entre les recifs volcaniques (gardez vos chaussure ça coupe) !
Objectif : trouver un petit endroit pour poser sa serviette et plonger dans une eau assez fraiche mais vivifiante et parfaitement propre grâce aux marées. Parfait après une longue randonnée pour se détendre. Super sympa, on a adoré ! 
 
Pour résumer 
Les + de Madère
  1. De superbes sites de randonnées avec l'avantage d'une température clémente toute l'année. Magnifiques possibilités de balades pour couples, amis, familles et séniors ; 
  2. Une île qui prend le temps de vivre avec une population discrète et serviable ; 
  3. De très beaux logements loin des sites principaux avec piscine pour la détente (près de Saõ Vicente notamment). 
 
Les - de Madère
 
  1. Voiture quasiment obligatoire si on veut s'assurer un minimum de liberté pour faire ses sorties ;
  2. Des restaurants souvent éloignés des lieux de villégiatures et randonnées ; 
  3. L'atterrissage à Funchal... seuls ceux qui ont atterri à Madère peuvent savoir : il faut avoir le coeur bien accroché ! 

 

Et vous, avez-vous déjà visité Madère ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0