Février 2013

VENISE

Les 5 "atouts charme" de la Sérénissime

 

 

Venise fait rêver plus d'un amoureux. Venise est la ville du carnaval, des clichés touristiques forgés depuis des siècles par des couples qui se sont déclarés leur flamme respective sur une gondole ou lors du carnaval mais la vénitienne est également un musée à ciel ouvert, lieu d'accueil des plus belles oeuvres de la Renaissance italienne. La città séduit toujours ses millions de voyageurs annuels au rythme de ses secrets, de ses monuments, des ses églises et de ses canaux omniprésents. Mais elle se vit aussi au 21è siècle avec sa Biennale internationalement renommée.

Au départ, j'avais peur que Venise ne soit trop surfaite... c'est méconnaitre la ville qui, bien qu'elle soit très touristique, vous propose quelques endroits à l'abri. Et puis même s'il a des touristes, vous en êtes un et l'essentiel est d'être un touriste responsable et ouvert sur la ville.

 

LE LOGEMENT

 

Pour un long week-end (3-4 jours), mieux vaut trouver un logement abordable situé en plein coeur de Venise. Je me suis dirigé vers l'Hotel Casa Petrarca. Tenu par un couple super gentil, l'épouse parle français. Les chambres sont propres, il y a un petit déjeuner et vous êtes vraiment en plein coeur de Venise à trois minutes de la Place Saint-Marc. Les prix sont en plus très doux !

J'ai longtemps regardé pour réserver... il n'y pas mieux au vu de la qualité de la prestation !

Pour réserver : c'est ici (si vous réservez sur booking et que vous repassez par eux, ils vous feront une petite ristourne).

 

1- Autour de la place Saint-Marc


Ce quartier est évidemment le plus riche historiquement parlant, le plus touristique, mais également le plus impressionnant et le plus cher. Mais impossible d'y couper tellement vous en prendrez plein la vue !

 

Premier objectif : découvrir la Piazza San Marco. Malgré la foule et sa grandeur, cette piazza est superbe. Attention au prix du café si vous voulez profiter du spot. Vous reviendrez toujours sur cette place, à la jonction d'une grande partie du patrimoine vénitien. Partez sans plus tarder découvrir - évidemment - la Basilica San Marco. Attention aux yeux, il y a de l'or partout ! La Basilique est le résultat d'influences orientales et occidentales. Les mosaïques du XIIè, XVII et XVIIIè où l'on revit la translation des reliques de Saint-Marc dans la basilique sont impressionnantes et on imagine le temps de création pour poser chaque petit carreau de mosaïque. N'oubliez pas de visiter la galerie pour découvrir la reproduction du quadrige, avec en prime une superbe vue sur la place ! 

 

Puis filez au Palazzo Ducale, le fameux palais des Doges, exemple phare d'architecture gothique. Riche, somptueux et richement décoré, on imagine difficilement que c'est ici qu'on exposait sur des piques les têtes des condamnés importants pour soumettre la population. Aujourd'hui tout va beaucoup mieux et visiter l'intérieur vous montrera la richesse de la salle du Grand Conseil, les magnifiques escaliers et sculpture. Si vous êtes en froid avec quelqu'un, vous pourrez aller dénoncer cette personne en mettant son nom et ses méfaits dans la bocca della verità. Cela avait beaucoup fonctionné pendant l'Inquisition. Vous terminerez votre tour en dépensant quelques euros (voir plus) pour monter au campanile reconstruit à l'identique après sa chute en 1902 pour voir la densité de la cité vénitienne. 


Mais Venise, c'est tellement plus en dehors de cette place... N'hésitez pas à deux pas à aller découvrir la Fenice, théâtre vénitien exceptionnel, la Scuola Grand di San Rocco, la Basilica Santa Maria dei Frari ou celle de Santi Giovanni e Paolo

 

2- Le Dorsoduro


Bienvenue à la pointe ! Le Dorsoduro est, sans conteste, mon quartier préféré. Dominée visuellement et verticalement par l'église Santa Maria della Salute, cette partie de Venise renferme de belles balades et permet de couper avec l'agitation de la zone Saint-Marc. Pour vous y rendre, il faudra déjà passer sur la magnifique Ponte dell'Accademia, bâti par les Autrichien mais hélas démoli pendant la période mussolienne, heureusement reconstruit à l'identique en 1985... seulement 30 ans ! La vue du Pont est superbe car donnant des deux côtés du Grand Canal. J'ai beaucoup aimé voir un tractopelle sur un bateau ! Et oui, il faut transporter le matériel de construction. Très kitch !

 

Vous pourrez commencer par la Galleria dell'Accademia, le plus grand musée de Venise, qui retrace l'art italien et surtout vénitien du 14è au 18è siècle. Vous y trouverez des Bellini, des Giorgione, des Titien, des Tintoret... Il y en a partout et de très grands formats. Quelques fois, les visuels des livres d'histoire de l'art vous font oublier la taille conséquente de certaines oeuvres. Le Repas chez Levi de Veronèse est a admirer là-bas. Coup de coeur absolu pour les Miracles des reliques de la sainte Croix de Carpaccio ! Très impressionnant !

 

Vous pourrez ensuite vous balader le long des Zattere ai Saloni, pour arriver au bout de la pointe, au niveau de la Punta della Dogana. Cette pointe inaugurée en 2009 est un centre d'art contemporain fondé par François Pinault. Vous pourrez jeter un oeil au Boy with frog de Charles Ray. Puis en revenant sur vos pas, vous irez découvrir la superbe église Santa Maria della Salute. Cette église a été construite en guise de remerciement, à destination de la Vierge, lors de l'arrêt de l'épidémie de peste de 1629-30. Statues, clochetons, diamètre de la coupole, à l'intérieur on se sent tout petit ! Enfin, petit tour à la Fondation Guggenheim qui m'aura laissé sur ma faim (très bruyante et tellement commerciale).

 

3- Au fil de l'eau


Attention scoop : Venise est une ville sur l'eau ! Humour ! Et oui, l'eau, la lagune et les canaux sont indissociables de la cité vénitienne. Venise est au coeur d'une lagune de 50 mètres sur 15 séparée de la mer par une bande de sable. Historiquement, c'est la fuite des Venètes vers les îles de la lagune pour éviter la déroute vis à vis des Goths et Wisigoths qui a poussé à l'installation loin des terres. Les migrations se sont accélérées au Vè siècle pour y construire ce qui sera une future puissance maritime. 

 

Et la question légitime que tout le monde peut se poser... comment construire sur l'eau ? Il a fallu l'installation de millions de tronc d'arbre entre 3 et 5 mètres pour atteindre la couche d'argile solide permettant de s'assurer de fondations solides. Mais le risque à Venise, c'est l'acqua alta ! Eh oui, depuis sa création, la ville s'est enfoncée de 25 centimètres... Entre les marées, les vents, les sols et l'augmentation du niveau de la mer, la cité n'est pas aux mieux. Les vénitiens sont habitués à ce phénomène... mais pas de là à supporter les 1,2 m d'eau en 1966 où 80% de la ville a été submergée. Des solutions sont mises en places par la Ville, la Région et l'Etat à l'aide d'anti-inondations qui ont l'air de porter leurs fruits.

 

Mais l'eau n'est pas que négative pour le touriste ou le vénitien ! Quel charme de passer de canaux en canaux ! Quand on pense à Venise, on pense petit balade romantique sur les canaux, avec les nombreux gondoliers qui vous parlent "gondole, gondole" et reprennent leur conversation entre eux, se confrontant à un refus massif... Il faut dire que 80€ le tour de gondole, ce n'est pas donné. On voit vite la puissance financière de certaines nationalités installées dans les gondoles. Prenez donc vos pieds pour découvrir la ville, c'est tout aussi agréable.

 

N'hésitez pas à marcher le long des canaux, jusqu'au Grand Canal, au Pont du Rialto ou au Ponte dell'Academia. Les points de vue y sont superbes sur la ville et voir la diversité de l'architecture reflétées par les canaux avec un petit soleil d'hiver vous coupera le souffle. Deux belles balades sont également à faire, la première le long de la via degli Schiavoni en direction de l'Arsenale. Venise devient tout à coup beaucoup plus calme et vous y verrez des logements et des habitants authentiques ! Une autre déambulation le long des zattere dans le Dorsoduro avec vue sur la Giudecca n'est pas mal non plus avant un déjeuner ! Bref, profitez de l'eau et laissez-vous bercer. 

 

4- San Giorgio Maggiore


A Venise, il y a beaucoup à voir en dehors des îles principales... Burano, Murano, la Giuddeca... Mais celle qui nous a fait de l'oeil pendant notre week-end est la petite île de San Giorgio Maggiore. Quelques minutes de bateau suffisent pour atteindre le spot. Vous y trouverez un magnifique campanile vous offrant une vue ahurissante sur Venise. Des oeuvres du Tintoret sont visibles dans le choeur et la sacristie. 

Sur cette île, on est hors du temps car il y a très peu de monde. Les visiteurs restent souvent près de Saint-Marc ou vont du côté de la Giudecca. Ici, très peu de touristes, un calme reposant. On a même bien rigolé avec un lancé de bonnet... car il faisait très bon avec le petit soleil de la soirée ! Prenez le temps d'y aller, mais n'oubliez pas le dernier bateau !

 

5- Spritz et tapas italiens


Quand on va en Italie et qu'on sait chercher, on mange très bien ! Pour Venise, il va falloir chercher car il y a des bons plans, mais il faut absolument sortir des sentiers battus.

 

Au plus près des sites les plus visités, vous pouvez aller vous régaler pour quelques euros à Bacaro Risorto. Quoi de mieux qu'un verre de prosecco avec une part de lasagne le long d'un bar en bois old school ? En plus, l'accueil est très agréable. On en garde un très bon souvenir. Notre deuxième bon plan se situe autour du campo Santa Margherita. Courrez vite à l'Osteria alla Bifora. Dans ce restaurant, vous trouverez un exceptionnel accueil. Le spritz (au Campari ou à l'Apérol) passe tout seul, même s'il vous tourne vite la tête. Si vous en prenez un deuxième vous aurez du mal à décoller. Pour manger, on vous conseille la table de charcuterie et ciccheti ! Pour une dizaine d'euros, ça vaut le coup ! Bref, si vous cherchez, vous trouverez des restaurants bien sympas. Il ne faut pas hésitez à s'éloigner un peu.

 


Alors il en pense quoi le caméléon ?


Les + de 
Venise

  1. La ville est magnifique : les monuments, les canaux, l'ambiance (peu importe le mois), les couleurs qui changent au fur et à mesure de la journée... Venise est véritablement une ville romantique que au sein de laquelle on peut déambuler sans se lasser. Le Dorsoduro, la Giudecca, San Giorgio Maggiore, Santa Croce, les îles ; 
  2. Venise passionnera les passionnés d'histoire de l'art, entre ses magnifiques musées et les tableaux dans les églises de la capitale vénitienne. Le patrimoine reste bien conservé mais les musées sont un poil vieillots. N'hésitez pas à vous balader et atteindre la Canneragio et découvrir toutes les églises de la ville ; 
  3. On peut bien manger à Venise... mais il faut sortir des restaurants qui vous aguichent avec leurs menus en 8 langues option chinois et fréquenter les petits établissements. Ne pas hésiter non plus à s'écentrer au Canneragio ou aller un peu plus loin du centre pour profiter.

 

Les - de Venise

  1. Venise est une ville où votre portefeuille va manger tous vos billets... Tout est hors de prix, c'est une réalité, le pire étant le prix d'entrée de toutes les églises. Pour un couple, c'est lourd, alors une famille...
  2. Le transport est souvent bondé et cher. Pour retourner à l'aéroport, prenez tôt le vaporetto car il risquera d'être plein et ça sera très "short" pour prendre votre avion.

 

Et vous, avez-vous déjà visité Venise ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire !