Benvingut a Catalunya
8 sites sympas en dehors de Barcelone
(à maximum 1h30 de route)


Si vous avez lu l'article sur Perpignan, mon dernier point vous incitait à découvrir la Catalogne Sud ! En effet, on n'est pas dans un pays (quoiqu'on y est presque avec la Generalitat, la langue et la culture) ! La Catalogne est un lieu magique que j'adore. J'aime sa chaleur, la senteur de sa terre, les bruits de la montagne et de la plaine et l'orgueil des catalans. Je laisse Barcelone de côté pour un article complet... Mais il y a plein d'autres choses à voir dans ce pays et je suis très loin d'avoir tout fait, car vous verrez que mes points d'intérêts testés ne représentent qu'un tout petit espace !

 

Le logement : Le Mas Martis


Certaines fois, quand on a réservé un logement, un gite ou une chambre d'hôtes, on le sent bien voire vraiment bien ! L'exemple de notre logement au Mas Martis s'est révélé au delà de nos espérances. Quand nous avons voulu visiter Gérone, c'était après quelques jours sur Barcelone. On avait donc besoin de calme ! Direction Serinya pour plusieurs jours au Mas Martis. Comme son nom l'indique, ce spot est un mas catalan, avec un superbe jardin et une piscine pile poil bien placée pour en profiter un maximum. L'accueil des propriétaires y est excellent. C'est clairement le mot. Francophone, on est clairement reçus comme à la maison. Les chambres sont belles, le site donne envie d'y rester sans même partir découvrir la région. Mention spéciale aux repas vraiment très bons que proposent les propriétaires. J'ai réussi à caler sur le petit-déjeuner et les repas du soir, pour une vingtaine d'euros sont parfaits, avec un bon verre de vin.

Mais le plus fun, c'est de prendre le temps à la piscine en compagnie de.... Tristany et Menta ! Ce sont les deux adorables chiens des propriétaires. Toujours dans vos pattes, au petit-déjeuner, à la piscine. Menta boit un petit coup d'eau dans la piscine avec vous, Tristany fait le guêt. Je suis capable de revenir juste pour ces deux animaux, vraiment attachants. Si vous avez de la chance, il y a Ruta aussi, une grosse chatte un peu memère mais attachante ! Bref, pour un prix dérisoire, à trente minutes de Gérone, filez au Mas Martis...

 

1- Plongez dans le Moyen-Âge à Gérone


Gérone est une ville absolument délicieuse qui s'établit des deux côtés de l'Onyar, la rivière en son coeur.  Souvent délaissée par les touristes de la côte ou ceux qui déboulent directement sur Barcelone, cette cité de plus de 90.000 habitants, fondée par les Romains puis occupée par les Wisigoths et les Maures avant de tomber sous la houlette des chrétiens, bénéficie de monuments absolument magnifiques. Très dynamique par le nombre de ses habitants, la déambulation dans Gérone est un véritable plaisir pour les yeux ! Et le cinéma ne s'y est pas trompé avec des scènes de Game of Thrones tournées dans la ville.

 

Pour découvrir son passé, je vous recommande vraiment d'acquérir la carte des musées GironaMuseus. Elle est rentable, bien faite et vous pousse à en découvrir un maximum ! Elle vous permet notamment de découvrir le Monastère Sant Pere de Galligants, le musée d'art de Gérone et le musée d'histoire des juifs. En effet, Gérone détient l'un des plus anciens quartiers juifs d'Espagne avant leur expulsion à fin du 15è siècle décidée par Isabelle la catholique. Le call avait sa propre gestion et il est très agréable de s'y balader, au même titre que celui de Barcelone. 

Côté monument, découverte obligatoire des Banys Arabs , construits aux 12è siècle. Ils sont organisés autour d'un bassin octogonal avec de magnifiques colonnes. Vous pouvez monter et admirer une belle vue sur les toits. Filez ensuite au musée d'archéologie dans le Monastère Sant Pere de Galligants, magnifique exemple du roman catalan. Le cloitre est superbe, aux doubles rangées... le musée quant à lui est un musée d'archéologie, fouilli voire incompréhensible avec des panneaux aussi vieux que les oeuvres présentées ! J'ai toujours eu beaucoup de mal avec les musées d'archéologie fait par et pour les spécialistes avec un manque d'ouverture propre à leur manière de travailler et de présenter les choses ! Il ne faut pas hésiter non plus à aller découvrir l'église Saint-Feliu et surtout la cathédrale ! L'escalier du 17è siècle est monumental et donne une vue de dingue sur la façade baroque et la tour dite de Charlemagne. A l'intérieur, la nef est une des plus larges du monde chrétien ! Je garde un bon souvenir du baldaquin et du maitre-autel !

Enfin, il faut se balader sur les ponts qui enjambent l'Onyar, les maisons aux couleurs multiples sont un régal pour les yeux et l'objectif de votre appareil photo. Pour manger, j'ai eu du mal à trouver un restaurant authentique (oui !). J'ai donc mangé des empanadas consistantes à Volver, restaurant "sur le pouce" argentin et je me suis régalé !

 

2- Trouver le meilleur angle pour une photo de Besalù

 

Besalú est l’atout charme de la Garrotxa, cette partie qui s’étend de Figueres à Gérone à l’arrière-pays très vert où les Barcelonais viennent vite se ressourcer en été quand la chaleur devient trop insupportable dans la capitale catalane. Ce petit village médiéval que l’on connait par son magnifique pont accueille beaucoup de touristes. C’est un spot qui plaira assurément aux amateurs de déambulation sur pavés, aux fans d’édifices romains et aux rois de la photographie. En effet, le pont du 11è siècle, superbement restauré vous force à aller dans les quatre coins de Besalú pour pouvoir prendre une photo originale…

 

Il y a quelques itinéraires balisés pour découvrir la ville. Je vous conseille de vous laisser aller et de découvrir au gré de vos envies. Églises, bains juifs, petites places, ruelles ombragées ou en plein soleil… Besalú vous séduira mais en plein été, gare à l’insolation !

 

3- Revivre la folie créatrice de Salvador Dalí à Figueres


Figueres est souvent la première ville (et hélas souvent la seule) dans laquelle les touristes français lambda osent s'aventurer quand ils passent leurs vacances sur la Côte Vermeille dans les Pyrénées-Orientales. Pourtant Figures est une ville plutôt agréable pour le shopping, la déambulation et le théâtre-musée. En effet Salvador Dalí est né dans la capitale de l'art Empordà en 1904. Et ce musée est devenu l'un des plus visites d'Espagne, en témoignent les longues files d'attente pour les visiteurs n'ayant pas réservé. Ne faites pas cette erreur et aller sur leur site internet pour pré-réserver et récupérer vos billets à une autre entrée. 

 

Le musée présente un très large panel de l'artiste totalement déjanté. Tout d'abord, on en prend rapidement plein la vue avec le patio - ancien orchestre du théâtre - cerné de statues et surtout la magnifique Cadillac pluvieuse avec des plantes et escargots ! Puis vous atteindrez rapidement la coupole avec la pierre tombale de l'artiste. Salle du trésor, salle des poissonneries... Vous ferez plaisir aux enfants (ou à vous !) dans la salle Mae West avec la reconstitution du visage de l'actrice américaine ! C'est un musée vraiment sympa avec ses points faibles mais surtout de gros points forts pour une première découverte de l'univers d'un des artistes majeurs, totalement inclassable, du 20è siècle.

 

4- Découvrir la vierge noire de Montserrat


Il n'y a pas que Barcelone en Catalogne... A seulement une heure de la ville (une cinquantaine de kilomètres) se trouvent de magnifiques espaces comme les montagnes de Montserrat. Que voir ? Evidemment, le monastère qui se situe à 700 mètres d'altitude. Le monastère a été construit entre le 11è et le 13è siècle. Le paysage tout autour est rude mais adouci par la végétation dense. Montserrat accueille en son sein la Vierge Noire, vénérée par tous les Catalans... et maintenant les touristes de passage. Cependant, nous avons attendu une heure pour pouvoir l'admirer quelques secondes, pressés par une polonaise qui voulait au plus vite lui toucher le pied.

La légende veut que le Saint-Graal ait été déposé au Moyen-Age à Montserrat. Mystère, mais la quête du Graal continue ! Himmler, fou d'ésotérisme vint en 1940 à Montserrat pour récupérer le légendaire Saint-Graal dans l'objectif de gagner la guerre... Spielberg évoqua cette incroyable quête dans Indiana Jones... Après la visite, promenez-vous tout autour en promenant le téléphérique et observez les beautés de la Catalogne. Vous verrez même des petits chats...

 

5- Se croire dans les Cyclades à Cadaqués


Cadaqués est la petite perle de la côte. On ne pouvait y accéder que par la mer jusqu'en dans les années 1950 ce qui lui a permis d'éviter une bétonisation franquiste agressive à l'image d'une bonne partie des côtes espagnoles (ouf !). On dirait un petit Saint-Tropez catalan ou une île des Cyclades avec l'imposante couleur blanche de ces façades. Ici, le paysage a inspiré les plus grands artistes comme Picasso, Garçía Lorca, Paul Eluard ou Salvador Dalí (son ancienne maison est à Port-Lligat juste à côté). 

Que voir à Cadaqués ? Initiez-vous à l'art de Salvador Dalí à la casa museu, qui complètera bien votre découverte de Figueres, à jumeler avec le Musée de Cadaqués (un poil décevant avec un prix élevé). Mais Cadaquès se découvre surtout par les petites rues, les barques catalanes, l'association qui s'occupe des chats à côté de l'église, le magnifique retable de cette dernière (mettez un euro dans la boite pour l'éclairage, ça vaut clairement le coup). Baladez-vous le long de la mer, posez-vous sur le sable, admirez la silhouette de l'église, les cactus qui tombent dans la mer... Cette ville est magnifique, particulièrement le soir quand le soleil se couche. Attention, il y a beaucoup de monde et peu de place pour se garer ! 


Sur le retour, je vous conseille d'aller découvrir Saint Pere de Rodes... pas pour le monastère car je l'ai trouvé défiguré par une restauration intérieure hasardeuse, voire dégueulasse, mais pour la vue sur la méditerranée. 

 

6- Avaler cul-sec un "sex on the beach" à Sitges


Sitges, c'est la ville "gay-in" sur la côte... Et ce n'est pas une légende. Drapeaux arc-en-ciel à chaque coin de rues, photo d'hommes nus annonçant des fêtes totalement débridées, plages remplies de couples gays (impressionnant !)... L'ambiance n'est pour autant absolument pas pesante pour les couples hétérosexuels. Tout le monde est le bienvenue dans cette ville et c'est tant mieux. Au départ de Barcelone, il y la possibilité de prendre un train régional qui vous dépose au centre-ville. Sitges est très connue pour son carnaval et ses magnifiques plages avec comme horizon l'église de Saint-Barthélemy et Saint-Thècle. Capitale gaie par excellence en Europe, elle vous offrira des noms de cocktail très explicites rendant hommage aux principales figures LGBT... Tentez cette ville, vous ne serez pas déçu !

 

7- Se baigner dans les eaux cristallines d'Aiguablava


La Costa Brava n'est pas la plus belle des côtes européennes, loin de là. Cependant, il y a quelques spot assez idylliques pour se balader ou se baigner, notamment aux alentours de Palafrugell. Que dire qu'Aiguablava ? Passez-y du temps mais attention il y a très peu d'ombre sur ces plages ! Il y a aussi Aiguafrada sur la commune de Begur !

 

8- Prendre le frais à Puigcerdà


Nous sommes allés plusieurs fois à Puigcerdá, non pas pour l’intérêt premier de la ville, mais surtout pour pouvoir casser la croûte quand nous logions à Angoustrine (en Catalogne Nord). Car au même titre que ce village catalan est presque inconnu de tous, les restaurants bon marché se font rares dans le coin ! Direction l'autre côté à Puigcerdá. C'est la première grosse commune de l’autre côté des Pyrénées, station de ski à visage humain aux vieux quartiers très agréables. Dès l’arrivée en été, on sent qu’il y a fait un peu plus frais qu’ailleurs. La balade est très agréable près des terrasses de la plaça Santa Maria. Vous aurez une superbe vue sur la Cerdagne au pied de la Mairie…

Côté nourriture, nous vous recommandons de prendre un verre de vin accompagné de charcuterie et fromages catalans à Tap du Suro ! Bon vin, accueil sympa (mais vous ne grignoterez qu’à partir de 21h !).

 


Alors il en pense quoi le caméléon ?
 


Pour résumer

 

 

Les + de la Catalogne

 

  1. Du petit village comme Serinya à la plus grande ville de l'Alt Empordà, Gérone, la Catalogne offre des espaces témoins des différentes influences qu'a connues la région pendant des centaines d'années. Les amateurs d'architecture, de patrimoine et d'histoire se régaleront !
  2. La région en offre pour tous les goûts : les fans de nature seront comblés avec la présence de quelques magnifiques plages ou criques (mais il faut les chercher) et les randonneurs apprécieront la fraicheur Pyrénées...

Les - de la Catalogne

 

  1. Le climat peut être caniculaire les mois d'été, rendant parfois les visites de ville extrêmement fatigantes ; 
  2. Mieux vaut avoir un portefeuille bien rempli en Catalogne pour pouvoir en profiter...
Commentaires : 0