Février 2016

 

La Guadeloupe
Que faire pendant une semaine ?

 

Jusqu'en 2015, nous n'avions jamais osé le grand voyage avec plus de 8h de vol...

Mais là, nous étions bien décidés à sauter le pas. Je me rappelle du fait principal de ma prise de décision, un samedi matin.

En effet, Laëtitia dormait ce matin là pendant que moi je tuais le temps à trouver le bon plan sur Skyscanner. On se tâtait entre New-York, les Canaries... rien à voir et à chaque fois, nous n'étions pas chaud (la tempête à New-York pendant les vacances nous a donné raison).

Et en cherchant minutieusement, je vois un prix défiant toute concurrence sur Air Caraïbes. 424€ par personne en aller/retour valise comprise, alors que normalement, en période de vacances scolaires, vous pouvez vous attendre à beaucoup plus. Je me souviens avoir réveillé Laëtitia vers les 8h20 en lui demandant "Est-ce que ça te plairait d'aller te la dorer - la pilule - sous les cocotiers ? J'ai un plan de ouf. A peine avais-je entendu le OUI que j'avais déjà cliqué sur "Validation du panier". Toute la journée nous n'avions pensé à qu'à ça, les guides de voyages ont été achetés dans la foulée et la réservation du logement effectué.

 

Ce voyage était une grande première pour nous

 

- 1er vol long courrier 8h50 (quand même)

- 1ère fois avec un logement Air BnB

- 1ère fois dans un A330 avec la vidéo, le déjeuner etc...

 

Nous avons donc testé notre premier vol long courrier. Tout s'est hyper bien passé et je dois reconnaitre la gentillesse du personnel de la compagnie. Ponctualité, efficacité : à recommander

 

Nous avions loué une petite voiture chez Magaloc. Ce prestataire avait bonne réputation, pas très connu au contraire des gros mastodontes tels Hertz, Sixt & co. La différence de prix était hallucinante. Chez Magaloc, on a pu louer une voiture pour à peine 300€ pour les 10 jours. Sixt & co nous cartonnait à plus de 450€. L'accueil est un peu froid mais plutôt franc. Originalité guadeloupéenne : le forfait nettoyage à 20€, au final bien utile avec le sable des belles plages de l'île.

 

On a vraiment vite senti la différence de chaleur avec Paris ! Tellement agréable !

 

POUR LE LOGEMENT

Nous nous sommes rapidement rendus à Petit-Bourg, là où nous avions loué chez Air Bnb. Voilà le bon plan des vacances : chez Colette et Gilles. Ce couple, installé depuis plus de 10 ans en Guadeloupe a aménagé un T1 bis au pied de sa maison Ti Nid Passion. Tout équipé, l'appartement bénéficie même d'une petite terrasse pour manger dehors en observant les colibris. On a même été surpris de quelques oiseaux chapardeurs...

On recommande vivement ce logement, en raison de la gentillesse des propriétaires, de la qualité de l'emplacement et de son prix ! Seulement une quarantaine d'euros par jour... et avec la présence d'une cuisine, vous économisez grandement sur le prix exorbitant des courses.

 

Pour voir le logement, c'est ici !

 

De Sainte-Anne à Saint François

Plutôt que de présenter notre trip jour par jour, nous avons décidé de regrouper la présentation par thème ! En bon touriste, fatigué par le décalage horaire et la longueur du vol, on a décidé de se prélasser sur la plage de la caravelle à Saint-Anne. Certains peuvent dire que c'est la plage du club-med - bien intégré au paysage ce qui est à souligner - il reste que cette plage est magnifique. Vendeurs d'accras sur la plage, cocotiers, sable blanc, soleil au zenith : la définition type de la plage de carte postale.

 

Autre plage intéressante, car très festive le dimanche : la plage de Petit Havre, au Gosier. Le dimanche, toutes les familles sont là. Musique, alcool, jeunes enfants jouant au ballon, jeunes adultes se crêpant le chignon en jouant aux cartes. Cette plage est un joyeux bordel organisé. La plage est superbe.


Plus loin, vous pourrez visiter le site tant connu de la Pointe des Châteaux à Saint-François. Que l'on soit clair : ce site ne vaut absolument pas sa réputation. Je me demande encore comment il peut être 1er à TripAdvisor. A moins de ne jamais avoir vu la mer, je ne comprends pas qu'on puisse s'extasier devant "trois cailloux". Les plages sont belles, certes, mais le site est vraiment loin pour pas grand chose. Cela restera ma principale déception - mesurée - des vacances.

Les Ilets Pigeon

On avait vraiment envie de faire du snorkelling... Quoi de mieux que de se rendre dans le spot idéal pour ça !

Vous avez, sur Bouillante, la plage de Malendure, puis à quelques minutes de là en kayak, les Ilets Pigeon. Inclus dans le Parc National de la Guadeloupe et réserve de la Biosphère de l'Unesco, ce site est véritablement incontournable pour voir tous les poissons des Caraïbes !

 

Pour notre expérience de Gwada Pagaie et du snorkelling, c'est ici !

Deshaies

Voici assurément notre coup de coeur en Guadeloupe.

Une journée à Deshaies est véritablement incontournable pour découvrir une Guadeloupe resplendissante.

Après notre expérience, quatre moment à vivre dans ce petit coin de paradis :

 

- L'anse de la Perle

Cette belle plage se situe juste avant Deshaies. On a vraiment l'impression d'être ailleurs. Le sable est roux, la plage bordée de palmier. Un faux air du Sri Lanka. Attention à la baignade, on sent les courants et la première vague peut être assez violente ! Balade à faire tôt le matin car ca cogne dur. Belle vue l'île Montserrat - propriété du Royaume-Uni.

 

- La superbe plage de Grande Anse

Une plage archi-connue ! Mais le kilomètre de sable et la verdure de la montagne rendent la plage superbe. Plein de restaurants autour de la plage, quelques petits vendeurs pour acheter quelques accras et bokits. Sur cette plage, on est véritablement en vacances.

 

- Le jardin botanique

Voici un site touristique incontournable. Il faut dire d'emblée que le prix est vraiment élevé... 15€ par personne, ça peut être très cher, notamment pour une famille. Mais quand on voit la qualité de ce qui est présenté, les loriquets, les superbes allées, ça vaut franchement le coup. Tout le monde peut se régaler, du célibataire amoureux de la nature, à la famille avec des jeunes enfants, aux couples de retraités à la recherche d'une inspiration pour leur jardin en métropole. Roger le perroquet vous attendra vers la fin pour vous exprimer - peut-être - son bien-être !

 

- Boire un verre avec le coucher du soleil

Boire un ti punch ou un planteur sur une terrasse avec le coucher de soleil, voici le moment magique des vacances. Un apéritif comme cela, on en redemande. Et parfois des enfants viennent insouciants se baigner. On se rend vite compte que nous, les métros, on est bien trop stressé !

Les chutes du Carbet

Pour randonner et sentir l'immensité du Parc National de la Guadeloupe, il faut se rendre aux chutes du Carbet. Il y en a trois, une accessible en 20 minutes, et les deux autres accessibles entre 1h30 et 2h de marche (aller - penser au retour, il faut venir le matin). Nous avons décidé de visiter les deux premières. Il avait plu la veille : c'est sportif mais quelle récompense à la fin !

 

Conseils : de l'eau en quantité suffisante, une tenue de pluie, une trousse à bobos, un casse croûte.

C'est jouable avec des enfants bien avertis pour les plus longues même si ça reste sportif. Il faut traverser un cours d'eau ! 

La route de la Traversée

La route de la Traversée a été le seul moyen pour relier correctement les villages de la côte sous le vent à Pointe-à-Pitre. Ouverte en 1967, la route a désenclavé la région mais a logiquement abîmé la forêt. Dorénavant, c'est grâce au Parc National de la Guadeloupe que cet espace est mis en valeur. Cette route est la bonne alternative pour rejoindre l'autre côté de Basse-Terre et vous verrez à quel point ça monte et ça tourne (pied au plancher 45 km/h avec la petite panda !

 

Surtout, vous trouverez de superbes sites et activités tout au long de cette route.

Deux ont retenu notre attention : 

 

1- Le zoo de la Guadeloupe - Parc des Mamelles

Laëtitia et moi avons toujours aimé les animaux. D'ailleurs, on en est de plus en plus gagas. Fans de Pumpkin the racoon, ce parc nous a mis directement dans l'ambiance avec un premier espace consacré aux ratons laveurs. Et cet animal est juste dingue et peut monter à la cime des arbres en quelques secondes. Vous pouvez assister dans l'après-midi aux soins et au goûter de ces bêtes adorables à regarder.

 

Vous avez dans le zoo plus de 450 animaux, le circuit est sympa et très didactique. Vous êtes en plein dans la forêt tropicale, tout en étant dans le zoo. Une réussite. Vous avez aussi un parcours dans les arbres bien sympa ! Ca secoue pas mal, attention aux frileux.

 

Vers la fin vous verrez les star du zoo : des singes hurleurs, des caïmans, des pumas et des jaguars. Mention spéciale à Victor le jaguar, ancienne "propriété" d'un privé qui le laissait (sur)vivre dans un container. Il est maintenant bien traité au zoo et quand il se déplace, quelle classe. Le petit jaguar noir (oui !) est tout aussi mignon. Un gros chat... mais qui mange 2 kilos de viande par soir ;-)

 

Enfin mention spéciale au boulot du zoo, car en plus de montrer des animaux aux locaux ou aux touristes, ils ont une vraie mission d'étude et de sauvegarde de la faune et de la flore ! Chapeau !

2- La cascade aux écrevisses

On a eu très chaud ! Quoi de mieux qu'une petite baignade dans une eau... douce ! 

La Guadeloupe regorge de lieux où l'on peut se baigner, et c'est particulièrement vrai sur la route de la traversée avec la très belle - mais aussi très touristique à moins de bien choisir son horaire - cascade aux écrevisses.


Après 5 minutes de marche, on arrive auprès d'une superbe cascade. L'eau est vraiment fraiche (mais ça ne sera jamais pire qu'en Finistère ;-) 

C'est fun ! On recommande !

Grand Cul-de-Sac marin

Impossible de faire la Guadeloupe sans découvrir un des plus sites naturels de l'île : Grand Cul-de-Sac marin

Ici : le test de Coco Mambo, le prestataire qui nous a permis de visiter le site

Terre-de-Haut / Les Saintes

L'archipel des Saintes se situe à une quinzaine de kilomètres seulement de Trois-Rivières, un des points les plus au sud de l'île papillon. Nous souhaitions absolument faire une petite virée en bateau dans l'île qui nous paraissait être l'archétype des Antilles : Terre-de-Haut.

 

Le départ a lieu vers 9h de Trois-Rivières, magnifique commune assurément dépaysante. La traversée est courte (seulement 20 minutes). Je ne suis absolument pas fan de traversées en bateau. J'avais résisté tout de même à 6h entre Santorin et le Pirée lors d'une tempête orageuse méditéranéenne. Et pourtant, ces 20 minutes m'ont paru les plus longues de ma vie. Il y avait une légère houle, comme le commandant avait pu l'affirmer. NOOOON ! La mer secouait le bateau comme si on était dans un vulgaire jouet. Tout le monde était blanc-transparent ! 

Et le couple de guadeloupéens qui s'enfilait un sandwich avec une despe s'en rappelle encore, les voisins du baby-vomito du premier rang également. Ca tranche avec les gars de l'équipage qui mattent leur portable en même temps qu'ils distribuent des sacs plastiques. #contraste

 

Un conseil : vous battre pour prendre le bateau où l'on peut se mettre à l'extérieur !

On a décidé de faire l'île tranquillement, sans louer ni voiture électrique ni scooter ! Non, on va faire chauffer les mollets, il fait un temps superbe !
On a décidé de scinder la découverte de l'île en trois temps : la découverte du Fort Napoléon et sa superbe vue sur toutes les îles aux alentours, un petit restaurant, puis une bonne baignade plage de Pompière.

 

Etape 1 : le Fort Napoléon

Qu'on soit clair ! Le fort, bien qu'absolument intact, n'est pas exceptionnel. Le musée atp à l'intérieur ne casse pas des briques. Mais on s'en moque. On vient ici pour la superbe vue sur la baie des Saintes et pour voir certains iguanes se baladant tranquillement dans les espaces verts du fort. Par beau-temps, on peut voir la Dominique et Marie-Galante. Attention, ça monte sec pour arriver tout en haut depuis le débarcadère.

 

Etape 2 : le restaurant Salako

On cherchait un petit restaurant après avoir digéré rapidement notre petit-déjeuner dans la traversée mouvementée. A côté de la plage de Pompière, après une bonne balade, nous sommes tombés sur le restaurant Salako. Sympa, frais, plats bien garnis. On recommande, car les petites installations pour manger avec un parasol, avec des poules qui marchent autour de vous, ça a clairement son charme. Le service est gentil, les prix sont un peu élevés mais rien de méchant pour cette île où tout est un peu plus cher.

 

Etape 3 : la plage de Pompière

Voici un beau site pour se baigner. Plage aménagée pour ceux qui veulent manger sur le pouce. Le site est très aéré (ça souffle), mais cela permet de se rafraichir. Il y a des coins sympas pour voir quelques poissons. Les palmiers donnent une touche supplémentaire au charme du spot. On s'est même offert une noix de coco tombée il y a peu… #plaisir

S'en est suivie une petite balade dans le centre avant le retour sur Trois-Rivières.


Journée au top, virée incontournable. La prochaine fois, on attaquera Marie-Galante ;-) 


Alors il en pense quoi le caméléon ?
 

 

Les + de la Guadeloupe

 

  1. Un dépaysement garanti : oui, il y a possibilité d'aller aux Antilles et d'être encore en vacances dans un espace authentique. Coup de coeur assurée pour Basse-Terre, évidemment, grâce à la végétation et au côté très "nature authentique" de la région la plus verte de la Guadeloupe ; 
  2. Des plages superbes : Grande-Anse à Deshaies et Grande-Anse de Trois-Rivière (sable noir), l'Anse de la Perle (sable roux), plage de la Caravelle de Sainte-Anne (sable blanc), plage de Malendure pour avoir nagé avec les tortues, plages du Gosier... il y en pour tous et pour tous les goûts. La Guadeloupe est également un site très intéressant pour le snorkelling et la plongée ; 
  3. Des iles aux alentours à l'image des Saintes : assurément l'un des plus beaux endroits des Antilles, voire du monde, il faut être franc. Le site est superbe, on peut y faire beaucoup de choses au final, et quel luxe, quelle tranquillité. Un incontournable ; 
  4. Le Parc National de la Guadeloupe : quel plaisir de se balader dans cette nature luxuriante : palmiers, cannes à sucre, bananiers, vanilliers, la région de Basse-Terre est un pur délice à pied, voire même en voiture ; 
  5. Des sites culturels assez intéressants sont présents sur le territoire, à l'image du Mémorial ACTe, à faire absolument, y compris avec des enfants, ou la plantation Vanibel.

 

Les - de la Guadeloupe

 

  1. - Le coût de la vie est juste exorbitant : le pack de 6 bouteilles de Perrier à 9€ te faire relativiser tes problèmes financiers de métropolitains. La vie doit être difficile pour les locaux. Il faut manger local ! Ne pas hésitez à s'arrêter le long des routes où l'on trouve des produits de qualité. Pour éviter un budget hors de prix, il faut prévoir un gite pour pouvoir cuisiner ! A cela s'ajoute le prix souvent exagéré de certaines activités : une quinzaine d'euros pour le mémorial, le zoo... ça peut très vite monter ;

  2. Une conduite particulière des Guadeloupéens, soit très cool, soit très énervée. Attention aux chiens errants qui peuvent traverser la route. Pauvres bêtes. Le manque de transport en commun force le voyageur à louer une voiture. Beaucoup d'embouteillages à anticiper, et ce, très tôt le matin ; 
  3. Attention aux moustiques / zika et cie car ce n'est que le début / les pharmacies ont parfois des horaires spéciaux !

 

Et vous, avez-vous déjà visité la Guadeloupe ?
Vous pouvez me laisser vos remarques en commentaire ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0